Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idée pratique

Comment faire des économies d'eau dans son jardin ?

Malgré la chaleur, il est possible de limiter sa consommation d'eau dans le jardin.
©Jonathan Kemper /Unsplash

Qui dit été dit chaleur, il devient alors indispensable d’arroser ses plantes pour que celles-ci ne se dessèchent pas. Mais attention au gaspillage d’eau. ID donne quelques astuces pour faire des économies dans son jardin.

Avec l’arrivée de l’été et des vagues de forte chaleur, la sécheresse guette le territoire français, entrainant des restrictions d’eau dans certains départements. S’il est possible d’économiser l’eau dans nos intérieurs en appliquant quelques bons gestes, comme l’indique le guide pratique L’écologie à la maison, qu’en est-il dans le jardin ? Voici quelques conseils pour éviter le gaspillage d’eau dans ses espaces verts.

Comment arroser ?

Les plantes relèvent aussi de la science exacte. Pour les arroser sans gaspiller d’eau, plusieurs gestes doivent être respectés. Premièrement, il convient de choisir la bonne heure pour les abreuver. En été, il vaut mieux privilégier la tombée du jour afin d’éviter que l’eau ne s’évapore du sol à cause de la chaleur du soleil. Aussi, il est préférable d’observer la météo avant d’arroser son jardin pour ne pas noyer ses plantes lors des temps de pluie. Si le temps est sec, il est recommandé de les arroser en quantité généreuse tous les 4 à 5 jours plutôt que de mouiller la terre tous les jours.

Quel système d’arrosage privilégier ?

Pour économiser l’eau, si l’on préfère la technologie aux méthodes manuelles, il faut choisir le bon système d’arrosage. A la place d’un appareil qui diffuse de l’eau en jet, il est plus avantageux d’installer un système de goutte-à-goutte qui sera moins gourmand en eau puisqu’il distribue le liquide de manière localisée.

Il est aussi possible d’utiliser les oyas. Ce système d’arrosage, venu de l’Antiquité, est aujourd’hui encore utilisé pour arroser les jardins de manière écologique. Il suffit de verser de l’eau dans une jarre en terre cuite implantée dans le sol et recouverte d’un couvercle. Celle-ci diffusera l’eau dans le terreau environnant en faisant bénéficier les racines, et ce, avec une évaporation d’eau minime.

Récupérer l’eau de pluie

On peut aussi réutiliser l’eau de pluie en installant dans son jardin un récupérateur. L’eau de pluie ruissèle sur la toiture et est ensuite acheminée vers la cuve grâce à des canalisations sur lesquelles sont disposés des filtres afin d’éliminer les impuretés. Les services publics recommandent de disposer cette cuve hors sol, et de ne récolter que l’eau tombée sur les toitures qui ne sont pas accessibles.

Quelles autres astuces appliquer ?

D’autres astuces peuvent aussi permettre d’économiser l’eau. On peut ainsi disposer de la paille sur le sol autour de ses plantes afin de limiter l’évaporation de l’eau. Aérer de temps à autres la terre peut être aussi un bon conseil à suivre. Il suffit pour cela de donner quelques coups de bine dans la terre afin que celle-ci soit plus meuble et facilite le passage de l’eau.

Par ailleurs, il est aussi nécessaire de choisir des plantes adaptées au climat de la région mais aussi peu gourmandes en eau. C’est le cas par exemple de la lavande, des herbes aromatiques comme le thym ou le romarin, de certains arbustes comme le laurier ou encore des plantes grasses comme la joubarbe.