Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Chypre: une première plage interdit le plastique

Le plastique est la principale source de pollution des océans et des plages.
©Brian Yurasits /Unsplash

Face à la montée de la pollution plastique que subissent les océans,  l’île de Chypre a décidé d’interdire les éléments plastiques sur la plage de Avia Triada.

Une plage entièrement sans plastique ? C'est le pari qu'a entrepris la ville de Paralimni, à Chypre, le 4 août dernier. Objectif : encourager les visiteurs à lutter contre cette pollution qui génère 95% des déchets marins et de plage à travers la Méditerranée.

La décision fait partie du projet "Keep Our Sand and Sea Platic Free", développé par la TUI Care Foundation, en association avec la Travel Foundation. Il s’agit de la première expérimentation d’une plage sans plastique sur l’île.

"Nous travaillons avec le secteur du tourisme pour réduire la demande et la consommation de plastiques à usage unique – comme les pailles, les gobelets, les couverts et les articles de toilette d'hôtel – en modifiant les pratiques d’approvisionnement", explique la Travel Foundation sur son site. "Le projet sensibilise également les résidents, les écoliers et les touristes à la question afin de réduire la demande. La collaboration avec les autorités régionales contribuera à ancrer des changements plus durables."

Des mesures qui visent à sensibiliser les touristes à la pollution plastique

Pour atteindre cet objectif, le projet et les autorités municipales ont mis en place plusieurs mesures pour sensibiliser les touristes sur la plage. Une station de recharge d’eau a notamment été mise à disposition gratuitement pour que les usagers puissent remplir leurs bouteilles réutilisables au lieu d’acheter des bouteilles plastiques. Une zone pour fumeurs a également été installée pour encourager ceux-ci à se débarrasser de manière responsable des mégots de cigarettes, qui sont les parmi les déchets les plus polluants et les plus récoltés sur les plages.

Enfin, les deux fondations et l'Initiative Tourisme Durable de Chypre (CSTI) ont également installé une œuvre d'art de tortue, créée à partir de déchets plastiques trouvés lors des nettoyages de plage afin de sensibiliser à la durée de vie du plastique en tant que matériau, car celui-ci peut rester dans l'environnement pendant des centaines d'années.

Un soutien important dans la communauté

Avec ces mesures, le projet a réussi à associer plusieurs entreprises locales pour limiter l’usage du plastique. Près de 50 hôtels et plus de 35 bars ont rejoint l'initiative et se sont engagés à apporter des changements pour réduire leur consommation. L’association a également développé des campagnes de sensibilisation auprès des habitants, et 200 écoliers ont participé aux activités de nettoyage de la plage. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs