Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Entreprises

Un "réseau social" pour repérer les producteurs bio de nos régions

Pour aider les consommateurs à consommer bio et local, un site internet spécialisé dans l'alimentation en circuit court a vu le jour dans le Val-d'Oise.
©Capture d'écran biotoutcourt.com

Que cela soit dû aux restrictions géographiques ou par la volonté de consommer différemment, les habitudes alimentaires prises durant le confinement ont mis globalement à l'honneur les circuits courts. Pour aider les consommateurs à consommer toujours plus local, la plateforme "BioToutCourt", créée dans le Val d'Oise, leur permet de repérer des producteurs dans un rayon de 50 km.

"Encourager le développement des circuits courts et de la proximité géographique entre producteurs agricoles, transformateurs, distributeurs et consommateurs..." Voici l’un des objectifs du Programme national pour l'alimentation 2019 - 2023 porté par le ministère des Solidarités et de la Santé, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, ainsi que l’Agence de la transition écologique (l’ADEME). C'est aussi l’une des missions que s’est donné le site de produits en circuit court BioToutCourt.

Vente directe de produits bio

La plateforme permet de mettre en relation producteurs, artisans, et consommateurs de produits courts, en faisant en sorte que les prix soient justes pour les producteurs comme les consommateurs. "Consommer bio et local, c'est contribuer à une économie plus juste, solidaire et responsable", font remarquer les créateurs de la plateforme. Dans cette optique, une fois inscrit sur le site et après avoir créé son profil, il est possible de repérer les producteurs et artisans dans un rayon de 50 km maximum autour de soi, partout en France. Puis d’aller chercher son panier auprès des producteurs. AMAP, ventes à la ferme ou encore drives fermiers... La vente directe est le mot d’ordre ! 850 producteurs et artisans sont répertoriés sur BioToutCourt, qui compte pour le moment environ 20 000 consommateurs et contributeurs.

Engagés depuis plus de 10 ans dans le bio en circuit court, l’équipe fondatrice composée de Catherine Ecran, gérante d’AMAP, d'Alain et de Valérie Crochot, un couple de maraîchers, et de Guillaume Lucien, spécialiste du digital, a créé cet entreprise en octobre 2019. Celle-ci est basée dans le Val-d'Oise est reconnue comme une Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS). Un agrément qui ne peut être donné qu’aux entreprises faisant partie de l'Economie sociale et solidaire (ESS), et qui ont un objectif d’utilité social avec "impact social significatif".

Un échange avec la communauté des "biocavores"

À travers cette plateforme, l'équipe dit ainsi vouloir mettre en place un "réseau social" du circuit court et permettre aux producteurs et artisans d’échanger avec leur "communauté", c’est-à-dire leurs clients ou ceux qui adhèrent aux AMAP dont ils font partie. Ainsi, les histoires et parcours des vendeurs sont mis en avant et ces derniers peuvent discuter avec les "biocavores". Tous peuvent laisser des avis et conseils et alimenter leur fil d’actualité. Et des articles en lien avec l’alimentation sont disponibles sur le blog du site.

L’inscription sur la plateforme est gratuite et les producteurs ne paient pas pour être répertoriés. La plateforme fonctionne grâce à des fonds propres, mais aussi des fonds obtenus via des campagnes participatives (notamment sur la plateforme BlueBees pour des projets d'entrepreneurs en agriculture, alimentation, ruralité et éducation) ainsi que des aides. Les consommateurs se voient ajouter 6 % de plus au prix total du panier (par exemple, si le total des courses est de 50€, le prix du panier sera de 53€) pour amortir les frais de fonctionnement, la TVA ou encore les frais bancaires sur les paiements. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  L’écologie dans nos assiettes  ». 

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable ! 

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.