Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Une salle de bain low-tech ? C’est possible !

© My Boo Company

Saviez-vous que le plastique de votre brosse à dents n’est pas recyclé et qu’il finit parfois dans nos océans et sur nos plages ? A l’échelle mondiale, ce sont 4,7 milliards de brosses à dents qui sont jetées chaque année. Camille et Benoît ont été les premiers en France à apporter une alternative en bois.

En 2016, la marque My Boo Company fut la première en France à distribuer des brosses à dents en bambou auprès des particuliers. À l’initiative, deux personnalités : Camille et Benoit Delanoë. Docteur en écologie, Camille possède des expériences professionnelles en recherche fondamentale, en conservation du patrimoine, en archéologie et en enseignement. Benoît, lui, est diplômé en commerce international et a travaillé dans les secteurs de l’environnement, de la formation professionnelle et du Web. Complémentaires, ils partagent la même philosophie : un retour aux choses simples, y compris dans la salle de bain. 

Vous vous revendiquez les pionniers de la brosse à dent en bambou en France. Comment tout a commencé ? 

Fin 2015, une prise de conscience personnelle nous a mené, mon mari et moi, à exclure progressivement tout le plastique de notre salle de bain. De là, nous avons fait un simple constat : il était alors impossible de trouver des brosses à dents 100% en bois en France.

Puisque notre mode de vie et nos engagements entrepreneuriaux étaient indissociables, nous avons lancé My Boo Company en 2016. Nous sommes ce que nous faisons et nous faisons ce que nous sommes ! À l’époque, notre brosse à dents en bambou offrait une vraie alternative à celles en plastique. Nous étions alors parmi les entreprises pionnières en France à œuvrer pour le zéro déchet

Depuis, nous sommes en quête incessante du “toujours mieux avec moins” : moins de matière, moins d’impact ! En fonction de ce qu'il est possible de faire, notre réflexion et notre remise en question sont continuelles. Pour preuve, il suffit de constater l’évolution de notre gamme : la sortie en 2019 d’une tête bambou rechargeable, en 2020 d’un manche en hêtre français PEFC fabriqué à Nantes, le développement en fin de la même année d'une gamme low-tech, puis le lancement l’année dernière d’une brosse à dents en hêtre. 

Votre premier cheval de bataille, c’est le plastique donc. Mais votre démarche est plus globale, c’est tout un système d’économie circulaire que vous avez imaginé finalement ? 

Au quotidien, c’est une vraie philosophie de sobriété et de frugalité que nous pratiquons : au bureau, tout est pensé pour ne pas produire de déchet. Quand certains commencent seulement à s’inquiéter de leur empreinte, voilà six ans que nous avons mis en place  la décarbonation de notre activité de manière organique et naturelle. A commencer par notre organisation propre : le télétravail, l’utilisation de fournitures rechargeables et le surcyclage systématique nous permettent de ne produire qu’une poubelle de déchets de bureau par mois. Par exemple, toutes les chutes de tissus de notre gamme textile sont utilisées pour une collection spécifique en upcycling

Nos quelques packagings, quand nous ne pouvons pas envoyer en vrac, sont éco-pensés : ils sont compostables, recyclables ou réutilisables. Les envois à nos partenaires sont effectués dans des cartons réutilisés, ce qui représente une économie d’environ 600 kg d’équivalent carbone en six ans, calcul fait selon  les chiffres de l’ADEME sur le bilan carbone de la fabrication des cartons. 

Nous soutenons aussi des initiatives écologiques et solidaires depuis nos débuts en 2016. Rejoindre la communauté 1% for the Planet nous a ainsi permis de mettre en lumière cet engagement fondamental et de travailler tous ensemble pour augmenter la philanthropie environnementale et l’impact des actions de terrain.

Et finalement, vous proposez aujourd’hui une gamme 100% recyclée et Low-tech… Pourquoi ? 

Nous nous interrogeons sans cesse pour répondre à la question : peut-on faire encore mieux ? C’est en essayant de nous détacher d’un schéma de pensée classique que nous avons fait un pas de côté et mené tous les deux une véritable réflexion sur la matière, son origine, l’impact de son exploitation, son cycle de vie… D’où notre volonté de faire autrement pour préserver les ressources naturelles en utilisant de la matière déjà existante qui peut être valorisée à nouveau et entrer dans un cycle vertueux de dépollution. 

Si nos bois proviennent de forêts sauvages gérées dans le respect de la ressource naturelle, il faut bien garder à l’esprit que, pour retrouver une véritable forêt de hêtre, riche en biodiversité et atteignant l’équilibre, il faut trois cents ans… ce qui n’est absolument pas compatible avec la forte pression actuelle ! Construction, chauffage, objets du quotidien… Tout doit être en bois aujourd’hui. Or, les forêts souffrent déjà des changements climatiques et il nous semble donc urgent de repenser nos matières premières pour les préserver. 

Pour cette gamme, nous ne travaillons qu’en circuit ultra-court afin de limiter les transports : les déchets sont collectés autour de l’atelier où toutes les étapes suivantes de fabrication sont effectuées ! L’injection est réalisée à la force des bras, sur des machines françaises et low-tech qui utilisent donc très peu d’énergie.

Nous prônons un retour à l’usage d’objets simples, durables, réparables ou recyclables, dont la fabrication demande peu d’énergie et peu de matière première, de surcroît déjà existante. Avec My Boo Company, nous souhaitons penser autrement la consommation en retournant à l’essentiel et avec des objets durables et beaux.

Votre mission d’entreprise, c’est donc de perpétuellement trouver des solutions pour préserver les ressources en misant sur trois piliers : la sobriété, la réparabilité et la simplicité  ? 

Exactement ! Pour nous, la technologie ne nous sauvera pas…  La seule réponse possible aux enjeux d'aujourd’hui est la low-tech dont les trois principes sont effectivement la sobriété, la durabilité et l’accessibilité. À la croisée de ces maîtres-mots : la résilience, l’efficience et la simplicité. 

Nous rêvons d’une société plus vertueuse qui fonctionnerait sur une véritable économie circulaire, basée uniquement sur le réemploi des matériaux. En clair, s’inspirer de la nature où rien ne se perd, tout se transforme !

En partenariat avec My Boo Company.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratiques "Tous savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Pour en savoir plus et pré-commander votre guide à tarif préférentiel sur Ulule, c'est par ici.

#TousActeurs