Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées pratiques

Trois vertus du savon noir

Ménage, beauté ou jardinage, le savon noir s'utilise de bien des façons.
©HOURCQ Vincent/Shutterstock

Pour le ménage, l'hygiène ou le jardinage, les qualités du savon noir se déclinent à toutes les sauces. 100 % naturel et très accessible, il offre une multitude de possibilités d'usages. 

Ménage, beauté, jardin, pas besoin de trop. Un savon noir peut même suffire tant ses vertus sont nombreuses. On peut décliner son utilisation à toutes les sauces, du nettoyage des fenêtres au répulsif à nuisibles. Entièrement naturelle et très abordable, cette épaisse pâte de couleur sombre obtenue à partir de l'huile d'olive, indispensable des hammams orientaux depuis des décennies, s'invite peu à peu également dans nos maisons.

Il nettoie et dégraisse chaque coins de la maison

Côté ménage, il s'offre une place de choix. Le savon noir possède notamment un fort pouvoir dégraissant, ce qui en fait un allié nettoyage pour chaque surface de la maison : pour nettoyer les plaques de cuisson, ou la vaisselle par exemple. Mais aussi pour laver le sols, le carrelage, les vitres. Le savon noir fera aussi briller le parquet, comme le cuir. Enfin, on peut l'intégrer au nettoyage du linge. Excellent détachant naturel, utilisé comme lessive, il fera la peau à n'importe quelle tache sur les vêtements et les tissus.

Pour se laver, s'exfolier ou s'hydrater la peau

Dans la salle de bains, il peut aussi servir sur la peau. Adapté à tous les types, le savon noir permet non seulement de remplacer le gel douche classique, mais aussi d'exfolier la peau en douceur (en l'accompagnant par exemple d'un gant de crin) pour terminer par la laisser bien hydratée et nourrie grâce à la vitamine E qu'il contient. 

Pour repousser les nuisibles dans le jardin

Enfin, dans le jardin aussi le savon noir peut bien servir. En le mélangeant à un peu d'eau, il suffira de pulvériser le liquide sur les plantes à traiter pour repousser efficacement les pucerons et autres nuisibles indésirables qui s'invitent dans le jardin.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.