Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

CONSO

Quels indispensables du quotidien pour une maison zéro déchet ?

©Zurbagan/Shutterstock

Se mettre au zéro déchet : un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour la transition. Pour autant, si des solutions existent pour en finir avec la surconsommation, encore faut-il replacer la question de l’utilité de l’objet au cœur des débats. Tour d’horizon des alternatives écoresponsables vraiment utiles pour ne pas tomber dans le piège des “gadgets”.

Selon l’ADEME, près de trois quart de ce que contient notre poubelle n’y a en réalité pas sa place. Des déchets qui pourraient ne pas exister si nous adoptions des comportements différents. Alors, quels sont les indispensables à avoir chez soi pour réduire drastiquement le contenu de ses ordures ménagères ? 

Dans la cuisine 

Ah la cuisine…Le nerf de la guerre pour les adeptes du zéro déchet ! Jolie Planète, une boutique en ligne spécialisée dans le zéro déchet dont ID vous parlait déjà l’année dernière, propose toute une nouvelle gamme d’indispensables du quotidien qu’il peut être utile d’avoir pour réduire facilement et rapidement ses déchets. Toute leur gamme textile, 100% Made in France et en coton bio est fabriquée à la main par un centre de travailleurs en situation de handicap afin de favoriser l'insertion sociale. “Nous sommes fières d’avoir fait le choix de travailler avec des personnes formidables proches de chez nous, qui chaque jour essaient elles aussi de rendre ce monde un peu meilleur que ce soit au niveau écologique et sociétal ” précise Virginie, l’une des trois co-fondatrices de Jolie Planète.

Pour mettre fin à l'utilisation du film alimentaire (aluminium ou cellophane) jetable, on passe aux recouvre bols réutilisables ! Ils conservent tout aussi bien les aliments dans le frigo. Munis d’élastiques et proposés en diverses tailles, ils s'adaptent sur tous types de plats : bols, saladiers, assiettes, plats à tarte, … 

On peut aussi récupérer des bandes de tissus sur des vieux vêtements à utiliser comme chiffons pour remplacer l’essuie-tout (ou passer aux essuies-tout lavables). Pratique, il suffit de les passer en machine avec votre lessive habituelle une fois qu’ils sont salis. 

Autre solution : la cafetière italienne ou à piston pour dire adieu aux filtres, ou garder sa cafetière actuelle et opter pour un filtre à café lavable. On pensera à mettre son marc de café dans son compost si on en a un, ou à l’utiliser comme soin gommant pour le corps ; écologique et économique !  “Il existe de nombreux gestes du quotidien à adopter facilement pour réduire ses déchets sans se tracasser. Chaque geste, même minime, compte. L’important est d’essayer” ajoute Laura, l’une des trois cofondatrices. 

Enfin, pour lutter contre la pollution des océans, place aux éponges lavables ! En effet, leurs homonymes jetables synthétiques participent à la pollution des océans, principalement en raison des toutes petites particules de plastique qu’elles libèrent lors de leur utilisation et qui ne sont pas filtrées par les systèmes d'assainissement. Du fait de leur taille, ces microplastiques intègrent la chaîne alimentaire et peuvent se retrouver dans nos assiettes.

Dans la salle de bain 

“Il est facile de commencer par la salle de bain lorsque l’on veut se lancer dans le zéro déchet. En effet, de nombreuses alternatives écoresponsables existent déjà. D’ailleurs, le coton démaquillant lavable est notre produit phare", précise Alexandra, l’une des trois cofondatrices. 

En parlant du coton justement : plutôt que de jeter quotidiennement des disques de coton après avoir appliqué une lotion ou son démaquillant, pourquoi ne pas passer au coton lavable ? Réutilisable des centaines de fois, il évite l’utilisation en moyenne (particulièrement les femmes) de six cotons à usage unique par jour, soit 180 par mois et plus de 2100 par an, selon Consoglobe.

Dans le même esprit que les essuie-tout lavables, on préférera les lingettes bébés lavables, garanties sans produits chimiques et sans perturbateurs endocriniens pour préserver la santé des tout-petits. 

Même en déplacement, plus d’excuses ! Il existe dorénavant des pochettes de transport pour les cosmétiques solides.

Faire ses courses en mode zéro déchet 

Un autre pas vers le zéro déchet : diminuer ses emballages. Mais, comment s’affranchir de tous ces plastiques, cartons et autres aluminiums qui envahissent nos intérieurs après avoir fait nos emplettes ? Se mettre au vrac, tenter la consigne ou retourner chez les commerçants de proximité sont par exemple des solutions : 30% des déchets ménagers pourraient être évités en utilisant des produits sans emballages

Parmi les indispensables pour s’équiper et faire ses courses en mode zéro déchet, on retrouvera les bocaux en verre ainsi que les sacs réutilisables pour éviter d’en acheter en magasin, comme les tote-bag, les sacs à vrac et le sac à pain et/ou baguette. “De plus en plus de commerçants acceptent les contenants et sacs réutilisables donc n’hésitez plus et lancez-vous !”conclut Laura.

Attention aussi à ne pas aller faire ses courses le ventre vide ! L’objectif ? Éviter d’acheter trop et donc, de gaspiller. Car oui, le gaspillage alimentaire pèse lourd aussi dans la poubelle (9% de nos déchets selon l’ADEME, soit en moyenne 29 kilos/habitant et par an en France. 

En partenariat avec Jolie Planète.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi

 Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs