Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

DOSSIER

Quel chauffage privilégier pour mon logement ? 

Le chauffage représente 66 % de la consommation énergétique d’un foyer français.
©goffkein.pro/Shutterstock

Quel chauffage préférer pour son logement, histoire de faire des économies d'énergie ? ID fait le point. 

Cet article a été publié dans le guide pratique "L'écologie à la maison". 

Le chauffage électrique  

Peu coûteux à l’achat, il l’est cependant à l’usage. Lorsque l’on opte pour un système de chauffage électrique, il est donc préférable d’avoir un logement parfaitement isolé pour éviter les envolées de facture. Il s’adapte très bien aux petits espaces et son entretien est assez simple. Quant à son efficacité et sa performance, elle dépend avant tout de son système de transmission : radiateur, convecteur, plancher chauffant...  

Le chauffage au gaz ou au fioul 

Il existe aujourd’hui des chaudières gaz à très haute efficacité énergétique, à coupler à un système de régulation et de programmation pour encore plus d’économies. Vu les prix fluctuants du fioul, de plus en plus de ménages cherchent à remplacer leur vieille chaudière fioul par un système plus efficace et moins polluant. Les chaudières dites “à micro-cogénération” permettent quant à elles de produire à la fois de la chaleur et de l’électricité pouvant être consommée ou réinjectée dans le réseau électrique. Elles sont toutefois plus onéreuses. On les préfère si les besoins en chauffage de son logement sont importants.  

La pompe à chaleur 

La version géothermique est la plus efficace de toute. Ce type de pompe puise la chaleur dans le sol contrairement à celle dite “aérodynamique”. La performance de cette dernière est plus limitée puisqu’elle récupère la chaleur dans l’air et est donc soumise aux variations de température. L’aérodynamique doit donc s’accompagner d’un système d’appoint, contrairement à la géothermique. Quoiqu’il en soit, ces pompes à chaleur sont elles aussi assez coûteuses à l’achat et recommandées pour les logements avec d’importants besoins à couvrir.  

Le chauffage au bois 

Chaudière ou poêle à granulés sont très efficaces. Si la première représente un réel investissement, le second en revanche est de plus en plus accessible. Plus largement, le bois est actuellement l’énergie la moins chère de toutes pour se chauffer. Si l’on opte pour un système de chauffage au bois, il faudra cependant veiller à avoir une bonne évacuation des fumées.  

Le chauffage solaire 

Le chauffage solaire couvre en moyenne 20 à 50 % des besoins mais dépend des conditions météorologiques. C’est pourquoi il doit toujours s’accompagner d’un système de substitution pour les jours de faible ensoleillement, la nuit, etc. Coûteux à l’achat, il s’avère finalement rentable lors de sa phase d’utilisation.  

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs