Conso

Quel système de chauffage choisir pour préserver l’environnement ?

©Steve Heap/Shutterstock

Vous avez décidé d’investir dans un nouveau système de chauffage, mais ne savez pas lequel choisir pour allier efficacité, économies et impact environnemental limité. ID fait le point sur quelques unes des solutions de chauffage préconisées par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Chaudière, pompe à chaleur, système solaire combiné, poêle… Bois, gaz, énergie renouvelable… Difficile de s’y retrouver parmi les différents systèmes de chauffage existants pour savoir comment bien se chauffer sans que cela ne nuise à la planète ou à votre porte-monnaie. La solution à privilégier va dépendre de votre logement et de son niveau d’isolation. En effet, l’étape numéro un avant de vous lancer dans l’installation d’un système de chauffage est d’isoler votre logement pour qu’il conserve mieux la chaleur. Pour des conseils personnalisés, vous pouvez prendre contact avec les conseillers du réseau FAIRE ou consulter le site FAIRE.fr qui référence l’ensemble des professionnels RGE (Reconnus Garant de l’Environnement), les plus qualifiés pour ce type d’installation - cela est par ailleurs nécessaire pour obtenir certaines aides financières. En attendant, voici quelques indications sur les solutions de chauffage existantes les moins nocives pour l’environnement.

Chauffage au bois

Les appareils de chauffage au bois sont de plus en plus performants et la chaudière et le poêle à granulés sont aujourd’hui les systèmes au bois les plus efficaces. Le bois est une énergie renouvelable, mais attention, réalisée dans de mauvaises conditions, la combustion du bois peut produire des particules fines ou autres polluants qui dégradent la qualité de l’air. Pour limiter cela, il est important de bien choisir son poêle, insert ou chaudière, de bien l’utiliser et l’entretenir. Pour faire votre choix, vous pouvez vous fier au label Flamme verte, qui garantit un bon rendement et peu d’émissions polluantes. Il est également important de brûler du bois de qualité et non-humide et de veiller à ce qu’il porte les mentions PEFC ou FSC, ce qui implique qu’il provient de forêts gérées durablement. Pour en savoir plus, le guide de l’ADEME est disponible ici.

Pompe à chaleur

Autre solution utilisant les énergies renouvelables : les pompes à chaleur, qui vont récupérer l’énergie dans l’air (pompes aérothermiques) ou dans le sol ou les nappes phréatiques (pompes géothermiques). A l’arrivée : des radiateurs basse température, planchers chauffants ou ventilo-convecteurs à l’eau vont permettre de restituer la chaleur à l’intérieur de votre logement. Bien que coûteuse à l’achat, la pompe à chaleur est, selon l’ADEME, économe à l’usage et performante. La pompe fonctionne en permanence avec de l’électricité, mais la récupération de chaleur dans l’air ou le sol la rend plus efficace que des radiateurs électriques. Pour faire votre choix parmi les différents modèles, selon les contraintes liées à votre logement ou au terrain sur lequel il se trouve, vous pouvez consulter le guide de l’ADEME ici.

Installation solaire

Il est possible de se chauffer via un système solaire combiné (SCC). Le principe : des panneaux solaires qui vont capter les rayons du soleil - à orienter idéalement plein sud -, une distribution via un réseau de tuyauteries et un dispositif de stockage de l’énergie thermique tel qu’un ballon d’eau. Pour chauffer l’intérieur de votre maison, il est possible d’utiliser des radiateurs ou un plancher chauffant. L’avantage : la chaleur du soleil est gratuite et n’émet pas de gaz à effet de serre. Cependant, il nécessite une énergie d’appoint pour chauffer quand l’ensoleillement est insuffisant. Il pourra fournir, selon l’ADEME, 20 à 50 % des besoins de chauffage et d’eau chaude d’un foyer, en fonction de la technologie utilisée et de sa localisation géographique. À noter également que si ce système est économe à l’usage, il reste coûteux à l’achat.

D’autres solutions économiques ou écologiques sont présentées ici.

Investir dans un système de chauffage utilisant les énergies renouvelables offre d’autres avantages que leurs bienfaits écologiques : les prix sont beaucoup moins fluctuants que ceux des énergies fossiles et il est possible de bénéficier de nombreuses aides nationales et locales pour son investissement. Ces aides sont répertoriées ici.

*En partenariat avec l'ADEME.