Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Longue vie aux objets : les réflexes pour les faire durer

©Photographee.eu/Shutterstock

Les Français ont tendance à renouveler plus que nécessaire leur mobilier, leurs vêtements, leur téléphone portable qui marche pourtant encore... Marketing oblige ! Comment changer la donne et faire durer plus longtemps ces objets du quotidien pour préserver nos ressources ? Et surtout, comment consommer mieux en amont ? 

"Si en France, la durée d’usage moyenne de l’ensemble des smartphones était augmentée d’un an, 181 000 tonnes de CO2 seraient évitées, soit l’équivalent des émissions annuelles d’une ville de 45 000 habitants" ; "si la durée de vie moyenne de l’ensemble des télévisions (du pays) était augmentée de 1 an, passant de 8 à 9 ans, le gain environnemental serait de 1,7 million de tonnes de CO2, soit les émissions annuelles d’une ville comme Lyon", rappelle le ministère de la Transition Écologique et Solidaire dans le cadre de sa campagne "Nos objets ont plein d'avenirs", lancée fin novembre 2019. Avec l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME), le ministère a lancé longuevieauxobjets.gouv.fr, un site de conseils pratiques et d’outils pour allonger la durée de vie de ses objets de consommation courante. 

À l'occasion de cette mobilisation et en partenariat avec l'ADEME, ID vous suggère quelques réflexes élémentaires pour faire durer votre smartphone, vos chaises, votre télévision, votre robot multifonctions, votre réfrigérateur, votre micro-ondes, votre commode, votre modem, votre canapé...  C'est décidé, résolution pour 2020 : aucun des objets de notre maison ne tombera en rade avant un bon moment !

  • Ne plus jeter les notices... Et plutôt les lire 

On a souvent l'habitude de mettre la notice qui va accompagner un appareil électronique de côté, voire à la poubelle, dès lors que l'on a compris comment celui-ci fonctionnait ou devait être manié. Elle constitue pourtant un allié précieux pour faire durer celui-ci dans le temps : chaque objet, qu'il s'agisse d'un meuble, d'un appareil électronique, ou d'une lampe, possède ses propres conditions d'utilisation et d'usage. Idem pour les vêtements : ne découpez pas les étiquettes trop rapidement et apprenez à les déchiffrer pour faire durer vos textiles ! 

©Gaël Nicolet/ID

Déchiffrer les notices permet aussi de ne pas oublier par exemple qu'une bouilloire se détartre, tout comme une machine à café, un lave-linge, un lave-vaisselle... Cela permet d'éviter la panne ! 

Pour aller plus loin, direction l'ADEME.

  • Avoir le réflexe "réparation"

Il existe une multitude de solutions pour faire réparer nos objets en panne ou cassés et ainsi ne pas leur dire au revoir trop rapidement : à la clé, non seulement des économies, mais également une bonne action pour la planète. Réparer plutôt que jeter contribue en effet à réserver nos ressources. Direction par exemple les Repair Café, qui permettent de réparer gratuitement des objets en mauvais état en compagnie d’experts bénévoles et avec le matériel approprié à disposition : repaircafe.org. Ou encore le réseau d’insertion ENVIE, qui œuvre à la limitation des déchets et propose un service de rénovation d’appareils électroménagers. Différentes plateformes Web mettent à disposition des tutoriels de réparation et vendent des pièces détachées pour nous encourager à remettre nous-mêmes nos biens en fonction. Parmi celles-ci, Spareka, qui propose des vidéos pour apprendre à réparer et un forum d’entraide pour poser ses questions. Selon un sondage de l’ADEME et de Spareka de novembre 2017, les Français prennent goût à réparer leurs appareils eux-mêmes : 80 % d’entre eux ont pu diagnostiquer une panne et 60 % ont pu mener la réparation eux-mêmes. Pour trouver un réparateur professionnel, vous pouvez aussi vous référer au réseau STAR, par exemple, décrit comme le premier réseau de réparateurs indépendants en France.

Un guide bien utile 

Le site longuevieauxobjets.gouv.fr propose son annuaire pour allonger la durée de vie des objets (partager, louer, acheter d’occasion, réparer, donner...). Plus de 76030 acteurs sont répertoriés. 

  • Penser à donner, échanger ou revendre plutôt que jeter 

Plusieurs objets vous encombrent plus qu'autre chose dans votre logement ? Il serait dommage de les jeter s’ils peuvent encore servir. Direction les sites de dons (GeevBon Débarras...), les magasins de dépôts-ventes, les friperies, les associations (EmmaüsLe Secours PopulaireLa Croix Rouge...), les structures de réemploi telles que les recycleries... Renseignez-vous également sur les vide-greniers près de chez vous ou organisez des soirées de trocs entre amis ! Vous pouvez aussi installer un espace troc au travail (voir le guide https://www.ademe.fr/ecoresponsable-bureau). Convivialité et trouvailles intéressantes garanties ! Apportez vos livres dans des écoles, des crèches, des ludothèques où ils seront la plupart du temps bienvenus. Plus d'adresses sur longuevieauxobjets.gouv.fr.

En amont de l'achat, trois questions simples :

-En avez-vous vraiment besoin ?

Depuis 1960, la consommation des ménages a été multipliée par trois, rappelle l'ADEME dans son guide pratique Consommer mieux. Alors, pensez-y : avez-vous VRAIMENT besoin de cet objet, vous sera-t-il d'une véritable utilité, ou l'aurez-vous déjà oublié dans deux mois ?

-Cet objet est-il "durable" ?

S'il s'agit d'un objet en plastique à usage unique (lingettes, couverts, sacs ou bouteilles d’eau en plastique...), la réponse est claire : vous pouvez l'éviter et trouver des alternatives (lingettes ou cotons lavables, gourde...).Cet objet est-il facilement réparable ? Posez systématiquement la question avant d’acheter. N'hésitez pas, pour certains produits, à vérifier s'ils sont porteurs d'un label environnemental, à scruter leur origine... L'ADEME répertorie, catégorie par catégorie de produits, près d'une centaine de labels par ici.

-Pourriez-vous trouver cet objet/ce vêtement d'occasion ?

Un vélo, un sac à main, des vêtements... Ayez le réflexe seconde main pour faire marcher l'économie circulaire. Avec le développement des sites Internet d’échanges, c’est devenu un jeu d’enfant !

En partenariat avec l'ADEME. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.