ID de saison

La rhubarbe, une plante rustique qui n'a jamais eu autant la cote

©Suto Norbert Zsolt/Shutterstock

Nos grands-mères faisaient autrefois d'excellentes tartes à la rhubarbe : cette plante rustique s'invite aujourd'hui dans des recettes de plus en plus élaborées, ce qui lui vaut même d'être une véritable "star" sur Instagram.   

Prêts à découvrir la recette de "rhubarbes confites à basse température, sirop à la vanille, fraises et lisettes" du chef engagé dans le végétal Alexandre Lachaumette ? Petits rappels sur l'histoire, la consommation et les bienfaits de la rhubarbe pour commencer.

Sa saison :

La pleine saison de la rhubarbe se situe d'avril à fin juillet.

Son histoire :

La rhubarbe est originaire d'Asie et était au départ davantage connue pour ses vertus médicinales - soin des maladies vénériennes - que pour ses vertus gustatives. Selon Interfel, le mot "rhubarbe" vient du latin reuburbarum qui signifie "racine barbare", un nom qui lui viendrait du fait qu'elle n'était consommée et appréciée que des peuples étrangers appelés alors "barbares". Marco Polo l'a introduite en Europe, et ce n'est que dès le XVIIIe siècle que nous avons commencé à la consommer comme plante potagère. Elle n'est cultivée en France que depuis le XIXe siècle, principalement dans le nord et l'est.

Son mode de consommation : 

La rhubarbe se consomme beaucoup dans des desserts comme des tartes, des crumbles, des compotes... Elle s'associe particulièrement bien avec la fraise (une recette de crumble de rhubarbe et de fraises à découvrir ici). Pourquoi ne pas tenter une recette plus originale encore, de sablé breton accompagné d'une émulsion de chocolat et de rhubarbe et d'espuma au miel ? A tester ici.

La rhubarbe accompagne aussi parfaitement la viande et le poisson (voir la recette plus bas). Pour faire le plein d'idées de recettes à base de ce fruit, on n'hésite pas à taper le mot-clé #rhubarbe sur Instagram ! 


Ses qualités nutritives :

Peu de calories et beaucoup de calcium : deux premières bonnes raisons de consommer la rhubarbe ! Ce fruit est également riche en fibres.

Son poids carbone :

1 kg de rhubarbe achetée de saison et localement (voir recette ci-dessous) a un poids carbone de 296 g CO2/ couvert. Hors saison et ne provenant pas de l'Europe, ces rhubarbes auraient un poids carbone de 3235 g CO2/ couvert !

Pour limiter le gaspillage :

Les tiges de rhubarbe se conservent 2 à 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, on évite donc d'attendre plus pour les consommer !

La recette du chef engagé dans le végétal : Alexandre Lachaumette

©Gaël Nicolet

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.