ID de saison

Tomates : il est enfin (vraiment) temps d'en consommer

©Chez Victor

La tomate est le légume-fruit le plus consommé en France. Comme elle est très appréciée des consommateurs, la tendance est malheureusement de la proposer toute l’année, au détriment de ses qualités gustatives et avec des conséquences écologiques dommageables.

La présence ou non de tomates cerises sur un buffet, dans un magasin, dans un restaurant est un excellent indice du respect des saisons dans ces établissements.

Sa saison :

Sa pleine saison se déroule de mai à septembre

Son histoire :

Originaire d’Amérique du sud, son nom vient d’un mot aztèque : "Tomatl". Elle arrivera en Europe du sud au XVIe siècle. Considérée comme vénéneuse, elle sera d’abord cultivée pour ses qualités ornementales. Ainsi l’agronome Olivier de Serres l’utilise pour décorer des tonnelles. C’est au milieu du XVIIIe siècle que ses propriétés gustatives seront découvertes. Les Italiens l’appelèrent la "pomme d’or" et les Provençaux "pomme d’amour". Ce sont eux qui furent les premiers à la consommer à la préparer sous forme de sauces.

 Son mode de consommation :

Il existe des milliers de variétés de tomates dans le monde, diverses par leurs formes, leurs couleurs et leur goût. En France, les maraîchers remettent au goût du jour des variétés anciennes, mais les plus consommées sont les tomates rondes, les tomates cerises et les allongées. En cuisine, elles se préparent très facilement et se retrouvent dans de nombreuses préparations. Crues, cuites, farcies, confites, séchées, en salades, en sauces, en soupe, en purée, en coulis, en jus, en tartes elles entrent même dans des desserts.

Son apport nutritionnel :

La tomate se consomme comme un légume mais c’est un fruit. Peu calorique, elle apporte de nombreux nutriments : vitamines (C et E notamment) et minéraux (magnésium et potassium).

Son poids carbone :

Un kilo de tomates de saison d’origine locale a un très faible poids carbone de seulement 380 de CO2, mais hors saison d’origine Europe- méditerranée ce poids carbone est multiplié par 7. La recette de Victor Brun est très légère en carbone puisqu’elle ne pèse que 426 gr de CO2 par couvert, elle est également peu calorique, seulement 154 calories et 6 gr de protéines.

Pour limiter le gaspillage :

Les tomates se conservent plusieurs jours, mais elles finissent par s’abîmer. Aussi, en pleine saison, lorsqu’elles sont délicieuses et d’un prix avantageux, c’est le moment d’en acheter. Et, pour éviter de gaspiller, de faire des conserves, des sauces, des jus qui seront d’autant plus appréciés au cœur de l’hiver.  

©Gaël Nicolet/ID
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.