Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

PODCAST

Jena Bautmans, une mode durable et vegan

Jena Bautmans.
©DR

Dans "Nouveau Modèle", Chloé Cohen donne la parole à des femmes qui s’engagent pour une mode plus responsable. Parce qu’elles connaissent les impacts négatifs de la mode sur nos vies et sur l’environnement, ces femmes ont choisi une production humaine, transparente et moins polluante pour notre planète. À travers leurs valeurs, leur parcours, leurs projets, la journaliste dresse le portrait de ces femmes engagées.   

Être végétarien.ne ou vegan ne se traduit pas seulement dans ses habitudes alimentaires. Pour certaines personnes, l’engagement concerne aussi les choix vestimentaires. Jena Bautmans, berlinoise d’adoption, a ainsi créé la marque de sacs vegan "Jenah St". Mais qui dit vegan ne dit pas pas forcément éthique ou responsable. Alors Jena a poussé la réflexion : pas de PVC - extrêmement toxique pour l’environnement et dangereux pour la santé - mais une matière synthétique labellisée Ecolabel et une fabrication européenne. 

Quand tu vis à Dacca au Bangladesh, tu n’as pas besoin de rentrer dans une usine pour te rendre compte de l’impact que peuvent avoir certaines industries comme la mode par exemple, sur un paysage, sur une population, sur la Terre. 

Après avoir vécu au Bangladesh et au Pakistan, et vu les dérives de l’industrie textile sur place, Jena voulait s’engager pour une mode moins polluante. Et une mode durable, sans souffrance animale. Car la jeune entrepreneure a été particulièrement marquée et choquée par ses visites dans les tanneries du Pakistan. 

Si on met en valeur un savoir-faire, ça veut dire qu’on est transparent. Et si on est transparent, ça veut dire qu’on est nickel. 

Tant qu’on n’est pas rentré dans une tannerie, on ne se rend pas compte de ce que ça fait. Je ne vous parle pas d’une tannerie en Europe où les peaux sont déjà traitées, non là c’est la tannerie dans laquelle les peaux qui ne sont pas encore traitées arrivent, avec les poils, le sang, l’odeur. La première fois, j’ai eu envie de pleurer. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.