Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Comment bien choisir son offre de gaz naturel?  

Bien choisir son offre de gaz est un enjeu financier mais aussi écologique.
©DR/Pixabay

C’est une question que l’on peut se poser tout le temps: notamment parce que les offres sont en général sans engagement de durée. Vous êtes donc libre de les résilier à tout moment, sans frais, si vous souhaitez changer de fournisseur de gaz ou que vous êtes en train de déménager. Voici quelques clés pour bien prendre en compte tous les critères dans le choix de votre offre de gaz naturel et ne rien laisser au hasard.

Qu’est ce que le gaz naturel ? 

Le gaz naturel est un combustible fossile, généré à partir de la fermentation de matière organique vieille de plusieurs millions d’années. Il est considéré comme le plus propre des combustibles fossiles. En effet, lors de sa combustion, le gaz génère, à production d’énergie équivalente, de 30 à 50% d’émissions de CO2 en moins que le pétrole : une alternative intéressante pour lutter contre la pollution de l’air en ville et réduire les impacts des émissions de polluants et de CO2 sur la santé et l’environnement.

Troisième source d’énergie consommée en France en 2020 (15,2%) derrière le nucléaire (40,3%) et le pétrole (29,1%), le gaz naturel occupe une place majeure dans le bouquet énergétique. Depuis quelques années, on constate un intérêt croissant des ménages pour l’énergie dite primaire (c’est-à-dire une forme d’énergie disponible dans la nature avant toute transformation) et principalement celle provenant des énergies renouvelables et du gaz naturel

A propos des énergies renouvelables, on a souvent tendance à confondre gaz naturel et gaz vert. Si les deux énergies sont semblables sur de nombreux points, la principale différence réside dans leur origine. Les deux sont produites à partir de décomposition de matières organiques : or, le processus pour le gaz naturel a pris des millions d’années, ce qui le rentre dans la catégorie des énergies fossiles, au même titre que le pétrole. 

En revanche, le gaz vert fait partie des énergies dites renouvelables. Il entre donc dans la même catégorie que l’électricité produite par les panneaux solaires ou les éoliennes. Il est produit à partir de la seule fermentation de déchets organiques (productions agricoles, déchets ménagers, boues de station d’épuration...) qui sont ensuite transformés en biogaz puis purifiés pour obtenir du biométhane de la qualité du gaz naturel. Il n’y a pas d’extraction à prévoir (un processus relativement polluant dans le cas du gaz naturel), ce qui le rend particulièrement intéressant d’un point de vue écologique. 

Avec l'électricité, le gaz naturel est l’énergie alimentant le plus de foyers en France : la consommation énergétique du secteur résidentiel reste stable depuis les années 2000. 

Historiquement, les Français sont principalement fournis en gaz naturel pour le chauffage résidentiel : encore aujourd’hui, 21% des maisons neuves et 75% des logements collectifs neufs utilisent le chauffage au gaz. 
 

Comment souscrire le bon contrat ? 

Depuis l’année 2017, où le marché de l’énergie a été ouvert à la concurrence, le gaz est vendu à un prix non réglementé, librement fixé par chaque fournisseur de gaz. D’où l'intérêt de comparer la multitude d’offres ! 

Assez naturellement, les premières plateformes vers lesquelles se tourner sont les comparateurs ligne pour avoir toutes les clés pour changer de fournisseur de gaz

Une fois que l’on a renseigné son lieu d’habitation, et sa consommation en kWh, les plateformes référencent clairement toutes les prestations des fournisseurs nationaux du marché et permettent de s’orienter vers le meilleur contrat en fonction de sa consommation énergétique. 

Une vigilance est à garder sur les prix de l’abonnement gaz et du kWh qui permettent de calculer la meilleure offre disponible pour réduire sa facture annuelle. Sinon, un bon moyen reste d’intégrer des petits gestes du quotidien pour faire des économies tout en limitant son impact environnemental. 

Attention aussi à bien vérifier si les prix pratiqués sont fixes, indexés ou réglementés, ce qui influence beaucoup la facture finale. Pour finir, assurez-vous que le service client du fournisseur choisi a bonne presse et offre des délais de traitement raisonnables en cas de pépins. 

Cerise sur le gâteau : certains fournisseurs proposent l’accès à un gaz vert et local, acheté directement auprès de producteurs français : un bon moyen de contribuer à la transition énergétique en France. Si la pratique se démocratise, ils sont encore peu nombreux, car les équipements permettant de créer du biogaz sont relativement onéreux et nécessitent un investissement important avant de pouvoir en tirer de véritables profits (en revendant le gaz vert aux fournisseurs nationaux). 

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.