Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées Pratiques

Cinq fausses bonnes idées écolo

Pour compenser l’empreinte carbone liée à la fabrication des tote bags, il faudrait les réutiliser environ... 7 000 fois.
©Visuth.s/Shutterstock

Si certains réflexes durables ont évidemment du bon sens au quotidien, d’autres habitudes désignées comme étant " écolos" seraient plutôt en réalité à éviter. Zoom sur cinq d’entre elles. 

1. Les tote bags au pluriel 

Évidemment, utiliser des sacs en toile pour transporter ses courses est très utile et surtout beaucoup plus écologique que d’acheter systématiquement des sacs en plastique, qui de toute façon, sont désormais bannis ou presque de nos commerces. Mais à une condition  : ne pas les collectionner, d’autant qu’ils sont devenus un accessoire tendance pouvant comporter toutes sortes d’illustrations, de logos et de messages… L’idéal est d’en avoir un petit et un large, pour les petites courses d’appoint et celles plus importantes. Et c’est tout. ID évoque l’impact environnemental des tote bags dans cet article.   

2. Les lingettes biodégradables 

En ces temps de pandémie, l’utilisation des lingettes explose, remarque 60 Millions de consommateurs, citant le groupe Nielsen, spécialiste en études marketing, qui a enregistré une hausse des ventes de 65 % en 2020 par rapport à  2019. Le magazine relevait d’ailleurs, en plein cœur de la pandémie, l’inquiétude du Centre d’information sur l’eau face à un "afflux massif de lingettes désinfectantes jetées aux toilettes ". Même biodégradables, les lingettes ne se désagrègent pas assez vite dans l’eau, bouchant ainsi les canalisations, de rappeler le magazine. Et même jetées aux ordures, ces lingettes constituent un déchet évitable  : chiffons et nettoyant fait-maison ou porteur d’un Écolabel font beaucoup mieux l’affaire. 

3. La liseuse 

Certes, la production de livres papier n’est pas sans impact sur l’environnement. Seulement, celle de la liseuse, aussi ! Elle implique notamment la consommation d’eau et de produits chimiques et induit l’extraction de minerais. D’après une enquête du magazine Reporterre, le livre imprimé aurait un impact moindre que la liseuse, à moins de lire " un très grand nombre d’ouvrages sur la liseuse". Dans le doute, l’option la plus écologique est encore de recourir à l’emprunt, la location ou l’achat de livres d’occasion.  

4. Les capsules à café recyclables 

Dans un essai comparatif daté de 2018, 60 Millions de consommateurs précisait que " ce sont désormais les dosettes qui tirent le marché français du café, actuellement de 2  milliards d’euros et en constante progression-  elles représentent déjà 43,9 % du café vendu en grandes surfaces, contre 36,3 % pour le café moulu, 17,1 % pour l’instantané et 2,7 % pour les grains."Toutefois, les dosettes en aluminium, "chères, polluantes, et peu recyclées" selon un article du Monde, peuvent être très simplement évitées  : la cafetière italienne ne nécessite par exemple aucune dosette, il suffit d’y déposer directement le café  moulu.  

5. Le recyclage des déchets qui auraient pu être évités  

Évidemment, recycler ses déchets est élémentaire. Mais puisque le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas, le mieux est encore de veiller à limiter un maximum ses emballages en amont. Et ainsi de recycler uniquement les déchets qui n’ont pu être évités. Pour ne pas faire déborder chaque semaine sa poubelle de recyclage, direction les magasins de vrac, où l’on peut apporter ses bocaux. Cuisiner certains de ses plats du midi est aussi le moyen d’éviter d’acheter des plats préparés emballés. Tout comme le fait de privilégier les produits rechargeables (lessive, liquide vaisselle…). Une idée pour les emballages que l’on n’a pas pu éviter  : les réutiliser ! Découper des fiches dans ses cartons fins pour écrire ses listes de courses, réutiliser les bouteilles de nettoyant à spray pour les remplir de nettoyant fait-maison, garder ses bouteilles en verre pour en faire des vases…    

VIDEO SUR LE MEME THEME

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action

Pour en savoir plus, et commander votre guide c'est par ici.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.