Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Burundi : une loi pour l'interdiction des sacs en plastique entrera en vigueur en 2020

©Torsten Pursche/Shutterstock

Le Burundi, pays d'Afrique de l'Est, a récemment adopté par décret l'interdiction des sacs plastiques sur l'ensemble de son territoire. Cette mesure sera applicable à partir de 2020.

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a signé un nouveau décret interdisant les sacs et sachets jetables en plastique. Ce décret a été consulté le 14 août par l'AFP. Il annonce l'interdiction de "la fabrication, l'importation, le stockage, la vente et l'utilisation de tous sachets et autres emballages plastiques". L'entrée en vigueur de cette mesure est prévue dans un délai de 18 mois après la signature, soit en 2020, le temps pour les entreprises d'écouler leurs stocks.

Quelques exceptions

Dans certains cas comme pour les sacs en plastique biodégradable ou pour les équipements utilisés dans les services médicaux, la fabrication et la commercialisation des emballages en plastique jetable pourront être autorisés par "dérogation". 

Un mouvement de prise de conscience global

Depuis le début de l'année 2018, plusieurs pays se sont engagés pour lutter contre la pollution plastique. Le Chili, par exemple, a interdit la vente de sacs plastiques, imposant une amende unitaire de 370 dollars aux entreprises qui enfreindront cette loi. Le Rwanda, voisin du Burundi, a banni les sachets plastiques en 2004, et procède à leur confiscation jusque dans les aéroports. La Dominique, petite île des Caraïbes, est devenue cette année le premier État au monde à interdire l'ensemble des articles en plastique à usage unique.