Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Automne à l'approche : quatre astuces économiques pour se chauffer

Pensez à ajouter ou changer les joints d'isolation des fenêtres !
©azem/Shutterstock

Avec la baisse de températures ces derniers jours, pulls et vestes font leur retour, tout comme le chauffage qui commence à être rallumé dans certains logements. Mais ce dernier consomme de l'énergie, il ne faut donc pas en abuser et l'utiliser raisonnablement. Quelques idées à la fois éco-responsables et économiques. 

La chaleur de l'été commence peu à peu à s'éloigner dans une partie des régions françaises. L'installation d'un système solaire combiné qui fonctionne grâce aux rayons du soleil et des panneaux solaires peut s'avérer efficace pour se chauffer en préservant l'environnement. Mais cela n'est pas dans le budget de tous. Aussi, pour faire face au froid tout en préservant l'environnement, des gestes simples peuvent être adoptés.

Bien isoler son logement

Isoler son logement lorsqu’il fait froid est primordial. La chaleur présente dans le logement ne va pas s'échapper donc il faudra moins chauffer. Il s’agit d’ailleurs de la première étape. Cela peut se faire par l’ajout ou le changement des joints au niveau des fenêtres. Mais aussi en installant des rideaux épais qui vont garder la chaleur intérieure (également utiles en période de fortes chaleurs, car ils bloquent les rayons du soleil qui ne rentrent pas à l’intérieur du logement, et ne font donc pas augmenter la température). Placer des couvertures ou boudins sous les portes peut également être une solution. Dans cette optique, ne pas oublier de fermer les portes des pièces ou il n’y a personnes ainsi que les volets, rideaux et stores la nuit.

Faire entrer le soleil (quand il est là)

Si l’installation de panneaux solaires peut avoir un coût, faire entrer les rayons du soleil chez soi si les nuages ne se profilent pas est totalement gratuit est à la portée de tous. Pour cela, il suffit tout simplement de regarder l’orientation des pièces et de veiller à laisser passer les rayons du soleil à travers la vitre.

Réguler la température intérieure

Quant au chauffage, il n’est pas à proscrire, mais à utiliser avec soin. Pour rester au chaud en réduisant son empreinte carbone et sa consommation énergétique, la gestion des températures est importante. Le chauffage n’est pas nécessaire dans toutes les pièces ! Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), en journée, les pièces doivent être entre 19 et 21° lorsqu’elles sont occupées, et à 17° lorsqu’elles sont peu occupées ou durant la nuit. De quoi faire des économies sur la facture de chauffage. Ne pas hésiter à baisser la température lorsqu’il n’y a plus personne dans le logement. Et si vous utilisez un radiateur et que vous avez le bon réflexe de l’éteindre parce que vous partez en vacances ou week-end, il faut faire attention à ne pas boucher ses grilles de ventilation. Cela pourrait perturber la circulation de l’air.

Dernière astuce, l’alimentation

Le corps a besoin d’énergie pour surmonter le froid, et la préparation de boissons et aliments chauds comme les gratins, soupes ou tartes va permettre de le réchauffer, mais aussi de réchauffer la pièce. Et autant le faire avec des fruits et légumes de saison et locaux non ? Cela permet de réduire leur impact carbone et participer à l’économie locale. Le mois de septembre est entre autres celui des légumes tels que les artichauts, champignons de Paris, potirons ou encore courgettes, et des fruits comme les mûres, noisettes ou prunes.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique "Bébé (aussi)  sera écolo"  ! 68 pages d’idées pratiques, d’astuces, de conseils et de témoignages de parents et d’experts pour aider les jeunes parents à accueillir bébé en mode «  durable  » et à allier écologie et économies.

Commandez dès à présent votre exemplaire sur notre boutique en ligne. 

Merci ! #TousActeurs.