Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Les Français consomment moins de chauffage (mais plus d’électricité)

©Zvone/Shutterstock

Alors que le chauffage constitue en moyenne 59 % des consommations énergétiques d’un foyer, depuis plusieurs années, la part du budget des Français lui étant consacrée diminue. Leur consommation d’électricité n’a quant à elle de cesse d’augmenter – à raison de 40 % en plus depuis 1990.

L’isolation plus efficace des logements et l’apparition de chauffages plus performants a permis de faire baisser la part du budget des Français consacrée au chauffage ces dernières années*. Celui-ci représentait 67,5 % des consommations d’énergie des ménages dans leur logement en l’an 2000, contre 59 % en 2015. La consommation d’électricité ne fait quant à elle qu’augmenter. Nous possédons en effet de plus en plus d’appareils électriques et électroniques : près d’une centaine par foyer !

Comment baisser davantage sa note de chauffage ?

Quoiqu’il en soit, le chauffage demeure un poste clé sur lequel nous pouvons faire des économies en termes de budget, tout en pensant au bien de notre planète. S’il est important d’isoler son logement pour réduire sa consommation de chauffage, le choix de son énergie de chauffage (bois, gaz, électricité, fioul) est également déterminant pour réduire sa facture.

Dans un nouveau dossier consacré à ce sujet, réalisé en partenariat avec l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME), ID vous proposera tout au long du mois de janvier des solutions durables pour avoir chaud à la maison sans faire surchauffer la planète. Trouver la température idéale dans chaque pièce, maîtriser précisément son chauffage, bien isoler son intérieur… Et si l’on décide de changer de système de chauffage : connaître leurs performances pour faire le choix le plus adapté à son logement … Mais aussi bénéficier d’aides pour changer son chauffage.

Des Français qui peinent à se chauffer

Des choix importants alors que 15 % des Français déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver 2017, pendant au moins 24 heures, d’après l'Observatoire national de la précarité énergétique. Pour quatre ménages sur dix, c’est à cause d’une mauvaise isolation, indique le baromètre du médiateur national de l'énergie 2018. Celle-ci peut d’ailleurs souvent être couplée à un défaut de ventilation.

Les gestes du quotidien, ça compte ?

L’idéal est de réaliser une rénovation énergétique de son habitat quand cela s’avère nécessaire, notamment si l’isolation est insuffisante. En attendant, les petits gestes du quotidien sont loin d'être sans effet sur notre confort et sur notre facture. Aérer tous les jours pour chasser l'humidité, réguler son chauffage - le baisser d'1°C permet de réduire sa consommation de 7 % ! – ou encore adapter la température à l’occupation de chaque pièce par exemple... Il n'y a plus qu'à !

Le saviez-vous ?

-11,6 % des Français dépensent plus de 8 % de leurs revenus pour payer leur facture d’énergie et sont parmi les plus modestes.

-Actuellement, 4 % des Français se chauffent au bois, tandis que 41 % se chauffent au gaz, 13 % au fioul, 36 % à l’électricité, les 5 % restant dépendant du réseau urbain et du GPL. Le chauffage au bois est la solution la moins onéreuse en moyenne, suivie du chauffage au gaz, du chauffage électrique, et du chauffage au fioul.  (SEEIDD 2018) 

-Lorsqu’ils sont  loués ou vendus, les logements disposent d’un DPE, ou diagnostic de performance énergétique. Celui-ci évalue à la fois sa consommation d'énergie et son impact en termes d'émissions de gaz à effet de serre (pour en savoir plus, direction le site du ministère de la Transition écologique et solidaire). L'étiquette énergie permet de connaître la consommation d'énergie primaire. Elle comprend sept classes, de A à G. A correspond à la meilleure performance et G à la plus mauvaise. Or, 64 % des logements construits avant 2013 en France se situeraient en classe D et E ! 

*CEREN – "Secteur résidentiel – Suivi du parc et des consommations d’énergie" - Juillet 2016

Sources : Guide de l’ADEME : "Se chauffer mieux et moins cher", et infographie "Comment mieux se chauffer" de Qu'est-ce qu'on fait ?!, réalisée en partenariat avec l'ADEME.