ID d'ailleurs

Angleterre : les rivières souterraines de Londres pourraient servir à se chauffer

©Engel Ching / Shutterstock

L'association de protection de l'environnement 10:10 et le consultant en énergies renouvelables Scene ont publié un rapport début juillet montrant la possibilité d'utiliser les rivières souterraines de Londres pour produire du chauffage, grâce à des pompes thermiques. 

10:10 et Scene s'engagent dans la protection de l'environnement et les objectifs de neutralité carbone en 2050 en proposant un nouveau moyen de chauffage : les rivières souterraines enfouies sous la capitale. La ville de Londres surmonte une vingtaine de rivières, qui ont été recouvertes au fil des siècles. L'étude menée par 10:10 démontre la faisabilité de l'exploitation de cinq d'entre elles dans le but de produire du chauffage voire de l'électricité. La technologie envisagée est la pompe à chaleur

Le fonctionnement de la pompe

La pompe thermique est un tube scellé qui relie la source d'énergie à un bâtiment. Le tube contient un gaz "réfrigérant". Lorsque le réfrigérant passe le long de la partie du tube immergé dans la rivière, il tire de l'énergie de son environnement. Il passe ensuite à travers un compresseur, qui augmente considérablement la pression. La quantité de pression exercée sur le gaz le transforme en liquide, libérant une énorme quantité d'énergie, qui peut être ressentie comme de la chaleur

Une solution écologique

La pompe à chaleur est une alternative efficace à la chaudière à gaz, et elle est moins coûteuse. Sa consommation carbone est faible et elle utilise une source d'énergie entièrement renouvelable. Les études n'ont cependant pas révélé la viabilité financière du projet, qui demande des moyens très importants pour l'aménagement des infrastructures. Le palais de Buckingham, qui a déjà entrepris des travaux pour réduire ses émissions de carbone de 40 %, pourrait exploiter la rivière Tyburn, située à proximité. Le directeur de la stratégie de 10:10, Leo Murray, a d'ailleurs annoncé que l'organisme allait écrire une lettre ouverte à la Reine afin qu'elle considère le projet.