Conso

16octobre.fr, le répertoire des initiatives antigaspi

©joerngebhardt68/Shutterstock

16octobre.fr est une plateforme répertoriant les actions de lutte contre le gaspillage alimentaire en France. Plus de 260 initiatives y sont recensées. Explications du fondateur, Christopher Kilian.

"16octobre.fr", c’est quoi ?

C’est une plateforme qui a été lancée sur le web le 16 octobre dernier, pour la Journée de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’idée étant à terme de répertorier les initiatives en matière de lutte antigaspi et de créer des synergies entre les acteurs.

Pourquoi avoir créé ce site ?

Je travaille depuis presque dix ans sur les thématiques environnement, développement durable, climat… Et je m’intéresse particulièrement à la question du gaspillage alimentaire et à ses solutions, qui ne se résument pas au don alimentaire. 

J’ai accompagné Agrica, un grand groupe de protection sociale agricole dans sa politique antigaspi de 2014 à 2016. Après quoi, je me suis rendu compte que j’avais un énorme réseau et qu’il n’existait rien pour rassembler toutes les initiatives sur ce sujet.

Avec Jean-Louis Caffier, journaliste spécialisé dans les questions d’environnement, de climat et d’énergie, on s’est demandé comment valoriser ces actions. Puis l’idée de la plateforme internet s’est imposée. Depuis le 16 octobre, on a recensé 260 initiatives et il m’en reste une centaine à intégrer avant de lancer la carte des initiatives, fin 2018 ou début 2019. 

La question du gaspillage alimentaire et ses solutions ne se résument pas au don alimentaire.

Comment sélectionnez-vous les initiatives antigaspi, très nombreuses et pas toujours pérennes ?

On répertorie les solutions, mais pas toutes les applications des solutions. Par exemple, on va référencer l’entreprise Kolectou, mais pas les fabricants de pain avec qui elle travaille. Et oui, des initiatives naissent et meurent tous les jours, donc on veille beaucoup via les réseaux sociaux. 

Quant aux initiatives présentes sur plusieurs territoires, comme la Tente des glaneurs ou les Disco soupe, on est convaincus qu’il est utile de les indexer individuellement. Si l’on prend l’exemple des tentes de glâneurs, on va indiquer tous les projets, avec pour chaque ville, une fiche détaillée dans le cas où des gens voudraient les contacter pour dupliquer l’initiative.

Christopher Kilian est également bénévole de l'association Moissons solidaires à Paris.
©Moissons solidaires

À qui se destine la plateforme ?

Dans un premier temps, aux acteurs du secteur eux-mêmes : c’est-à-dire les associations, les start-up… Ensuite, elle est là pour apporter des solutions aux producteurs de déchets alimentaires. Enfin, 16octobre.fr a vocation à sensibiliser le grand public et de permettre au mouvement de changer d’échelle. 

Si on prend la thématique du gaspillage dans les cantines scolaires, la personne avec le plus de pouvoir à mon avis, c’est le parent d’élève. Si le parent est sensibilisé au gaspillage alimentaire et qu’il en parle au conseil d’école, cela peut faire bouger les choses. De même avec les supermarchés : si les clients commencent à se soucier des invendus, le gérant va se poser la question et peut-être agir en conséquence.

La plateforme sera-t-elle collaborative ?

Nous sommes encore en recherche de financements. Mais nous avons imaginé cette plateforme comme gratuite, open source et collaborative. Les acteurs-solutions pourront ajouter leurs profils, leurs événements, indiquer leur besoin en bénévolat ou en matériel. L’idée, c’est de donner les clés pour lancer le mouvement.

A lire aussi
Commentaires
Par Philippe Jamel - le 26/06/2018

bonjour,
le gaspillage alimentaire (produits frais de supermarchés, commerçants ...) est la conséquence directe de la loi, la seule initiative valable est d'interpeller son député pour que la loi change. en effet les produits frais (fruits légumes viande poisson yahourts fromages .......) si ils sont périmés ne sont pas acheminés aux banques alimentaires, les associations caritatives ne les prennent pas : destruction.

si la loi oblige les commercants a livrer ce gaspillage alimentaire dans les frigos !

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.