Le snorkeling est accessible à tous.
© Bastien Riccardi/Unsplash
ldée Pratique

Snorkeling : quels écogestes adopter ?

De plus en plus prisé par les nageurs amateurs et les vacanciers, le snorkeling permet d’explorer les fonds marins avec de simples palmes, masques et tubas. Comme toute activité de pleine nature, plusieurs écogestes sont à respecter afin de limiter son impact sur l’environnement.  

Appelé aussi randonnée palmée ou plongée libre, le snorkeling séduit de plus en plus de vacanciers. Plus économique et accessible que la plongée sous-marine, cette activité permet d’observer la faune et la flore aquatique en se promenant à la surface de l’eau ou à faible profondeur. Avant de se jeter à la mer, rappel de certaines règles afin de ne pas nuire aux écosystèmes marins, particulièrement fragiles.  

Attention aux coups de palmes 

Il convient de bien contrôler ses mouvements afin de perturber le moins possible l’environnement marin. Veillez donc à ne pas endommager les coraux, les plantes ou les animaux avec un mauvais coup de palme. Préférez des palmes courtes au moment de choisir votre équipement. 

Limiter l’utilisation de crèmes solaires 

Présents dans les crèmes solaires, les filtres UV, chimiques ou minéraux, mettent en péril la biodiversité sous-marine. Selon une étude de 2008, ces produits provoquent un blanchiment des récifs coralliens, même à un taux de concentration faible. Réservez l’utilisation des crèmes solaires en dehors des baignades. Pour protéger votre peau dans l’eau, il existe des t-shirts ou shortys anti-UV. 

Ne rien toucher 

Comme dit le dicton, “on touche avec les yeux”. Restez à distance des rochers, des récifs coralliens, des plantes et des animaux. Ne prélevez ou ne rapporter aucune espèce aquatique. Il convient également ne pas nourrir la faune, ni de poursuivre ou bloquer des animaux. Si vous souhaitez faire une pause lors de votre excursion, préférez les zones sableuses plutôt que les zones rocheuses et évitez de poser votre pied dans les herbiers ou les coraux. Certaines espèces sont aujourd’hui en voie de disparition. Il convient donc de les préserver

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !  

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #12 : "Ecologie : gagner plus, dépenser moins”. 

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour associer économies avec écologie ! 


Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques. 

#TousActeurs

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.