Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Social

Amiens : un marché solidaire contre la précarité alimentaire

Pour lutter contre la précarité alimentaire à Amiens, des fruits et légumes de saison sont offerts gratuitement et sans condition de ressource.
©DENIS CHARLET/AFP

Des fruits et légumes de saison offerts gratuitement, sans condition de ressource : né lors du premier confinement, un "marché solidaire" hebdomadaire et itinérant ne cesse de gagner en "clientèle" à Amiens au pied des immeubles des quartiers populaires.

Ce vendredi de mi-novembre, Françoise et Annick, deux soeurs sexagénaires, remplissent leur cabas de chou-fleur, pommes, salades, champignons, et autres courges dans les locaux du centre social Elbeuf-Lescouvé, un quartier en périphérie ouest de la ville, où les étals ont été installés.

"Ca dépanne, parce que la vie est très difficile en ce moment avec le confinement. Il n'y a pas de commerces dans le quartier, et on peut difficilement se déplacer pour aller au supermarché", confie l'une d'elles. Et puis avec une retraite à 800 euros, une fois le loyer et les charges payées, "il ne reste plus grand-chose pour se nourrir".

Partenariat avec les associations implantées dans les quartiers

Les deux retraitées ont été prévenues par le centre social, où elles sont inscrites. "Nous travaillons en partenariat avec les associations implantées dans les quartiers, qui connaissent le public en difficulté et font le lien avec nous", explique Lucien Fontaine, président de l'UNICEF en Picardie, à l'origine de l'initiative avec un collectif citoyen.

Ici par exemple, les gens viennent souvent au centre social, cela les met en confiance et ils n'ont pas besoin de décliner leur identité. Quand on est dans la précarité, on a une dignité".

Et une pudeur. Pour Stéphanie, employée à mi-temps, il n'est ainsi "pas question d'aller aux restos du coeur", même s'il lui arrive de "sauter des repas, surtout à la fin du mois". Au marché solidaire, cette trentenaire a l'impression de faire ses courses "normalement".

"Nous ne voulions pas faire une distribution classique, mais un vrai marché, pour que les bénéficiaires fassent leurs courses comme tout le monde", confirme Dino Tomasi, professeur de lettres au lycée et vice-président de l'association.

Six à sept producteurs locaux effectuent des dons réguliers

L'idée de ce marché est née pendant le premier confinement, après un coup de fil d'un agriculteur qui souhaitait donner son excédent de pomme de terre bio - deux tonnes et demi - à l'Unicef, plutôt que de les jeter.

Depuis, six à sept producteurs locaux ont suivi le mouvement et effectuent des dons réguliers. C'est le cas de la ferme des Tilleuls, à Gentelles, à quelques kilomètres au sud-est d'Amiens. La dizaine de bénévoles de l'association du marché solidaire y glane des légumes et des fruits bios.

Bio et circuit court

"Ils viennent chercher ce que nous appelons les déchets qui sont en fait le second choix, par exemple les carottes qui sont un peu rongées ou piquées, ou encore des pommes qu'on ne vendra pas car trop petites", détaille l'agricultrice Claire Forobert.

La moitié des produits proposés par le marché provient également de la banque alimentaire, avec qui l'association a noué un partenariat.

Quasiment tout est bio, et en circuit court", insiste Lucien Fontaine, "car pouvoir manger sainement, c'est un budget.

Les milieux les plus touchés par l'obésité sont les milieux les plus précaires, et la crise sanitaire a encore plus révélé les inégalités d'accès à une bonne alimentation".

Depuis le début du reconfinement, le nombre de bénéficiaires ne cesse d'augmenter. Chacun des marchés hebdomadaire, tenu à tour de rôle dans toute l'agglomération, reçoit en moyenne une centaine de personnes. Le double que lors du premier confinement.

Avec AFP.

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  L’écologie dans nos assiettes  ». 

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable ! 

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs