Santé

Un caleçon conçu pour se protéger des ondes des téléphones portables

Un caleçons avec des fils d'argent
©spartanunderwear.com

La pépite de la semaine nous vient du réseau Entrepreneurs d'Avenir : un article de Pascal de Rauglaudre y met en avant un produit innovant destiné à protéger la fertilité des hommes des ondes émises par les téléphones portables. 

A défaut de trouver des solutions à la source pour réduire la quantité d'ondes émises par nos appareils du quotidien, les solutions techniques se développent aujourd'hui pour nous protéger de notre propres méfaits. C'est là toute l'ambition d'une jeune entreprise créée par un "serial entrepreneur", Arthur Ménard, entend avec humour "aider les hommes à protéger leur virilité" en créant "une marque plus sexy qu’un simple caleçon anti-onde", Spartan.

Partant d'études scientifiques qui mettent en cause les effets provoqués sur la fertilité par les appareils électroniques que les hommes portent dans leur poche, près de l'entrejambe, la jeune entreprise met au point un prototype conçu à partir de fils d’argent intégrés au coton. Résultat ? 99,9 % des ondes de téléphone et de wifi sont bloquées ! 

La difficulté consistait à créer une matière qui conserve la souplesse et la flexibilité des textiles traditionnels, tout en ne perdant rien en confort. Notre résultat est plus proche de la soie que du coton ! » témoigne l'entrepreneur dont la technologie (WaveTech) est certifiée par un laboratoire indépendant américain et protégée par un brevet. 

"Si vous en avez, protégez les !"

Comme l'explique donc l'article de Pascal de Rauglaudre, l'enthousiasme autour de l'idée s'est largement diffusé : la campagne de crowdfunding a dépassé toutes les espérances, le montant récolté au final est trois fois plus élevé que le montant initialement demandé. Après une longue année de développement, les premiers modèles sont prêts fin 2016 (un boxer high tech en bleu ou noir, et un body pour bébé).

La petite vidéo suivante (en anglais) utilisée pour la campagne de lancement, vous explique plus en détail le principe :

Après une présentation lors du Consumer Electronic Show à Las Vegas fin 2016, l'entreprise intègre l’incubateur HEC de Station F et bénéficie d’une levée de fonds de 500 000 euros, relate encore l'article d'Entrepreneurs d'Avenir. Si elle ne se fait pas encore des c... en or, si vous me permettez l'expression, le chiffre d'affaire réalisé lors de sa première année permet à Spartan d'imaginer d'autres produits, notamment pour les femmes. Quand ces derniers seront prêts, il faudra alors trouver un autre nom que celui faisant référence à la virilité des guerriers !

En attendant, je vous laisse méditer sur ce récent sondage réalisé par le CSA Link pour Bouygues Télécom et publié début février dans Le Parisien : aujourd'hui, près d’un Français sur deux (41 % exactement), préfèrent se priver de sexe plutôt que de leur petite fenêtre sur le web. Une drôle de manière de se mettre quelqu'un dans la poche, donc...