Sondage

Vers l'interdiction des téléphones portables à l’école

©ESUN7756/Shutterstock

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé hier que les téléphones portables seraient interdits à l’école et au collège dès la rentrée 2018.

Bientôt la fin d’une ère ? Dimanche 10 décembre, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’ Éducation nationale, a annoncé au micro du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI que les téléphones mobiles seraient interdits dans les écoles et les collèges « à la rentrée 2018 ». Une décision qui répond à une promesse de campagne d’Emmanuel Macron et qui s’inscrit, a précisé le ministre, dans une problématique de « santé publique », les écrans étant jugés nocifs pour les plus jeunes.

Reste maintenant à fixer les modalités de la mise en place d’une telle interdiction qui pourraient prendre la forme, selon les termes de Jean-Michel Blanquer, d’un « confinement » dans des « casiers fermés ». Mais dont les mécanismes et la faisabilité restent flous.

L'utilisation des téléphones portables pendant les heures de cours fait en effet déjà l'objet d'une interdiction. Mais cette mesure reste difficilement applicable en pratique pour les enseignants, faute notamment de moyens et de collaboration de la part des élèves.

En outre, certains pointent le rôle que peut jouer le mobile dans le cadre de l'apprentissage, par exemple pour l'accès rapide à l'information, tandis que d'autres rappellent que l'un de ses usages reste de garder parents et enfants en contact, notamment en cas d'urgence.

Interdiction des portables dans les établissements scolaires : pour ou contre ?

Choix
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.