Question du jour

Les ondes des téléphones portables affecteraient la mémoire des adolescents

©SimonKadula/Shutterstock

Une étude des chercheurs de l’Institut tropical et de santé publique suisse confirme que les ondes des téléphones portables affectent négativement le cerveau des adolescents, en particulier leur mémoire des formes.

Les ondes des téléphones portables sont-elles dangereuses pour le cerveau des adolescents ? C'est ce qu'affirme une étude des chercheurs de l’Institut tropical et de santé publique (Swiss TPH) publiée le jeudi 19 juillet dans le journal Environmental Health Perspective. Cette dernière montre que l'exposition aux ondes électromagnétiques des portables affecte bien la mémoire des adolescents dont le cerveau en plein développement est particulièrement sensible. La partie de la mémoire dédiée à la mémorisation des formes serait significativement concernée.

Ces effets négatifs sont plus importants lorsque le téléphone est régulièrement proche du cerveau, comme lors d'appels. Les chercheurs encouragent d'ailleurs l'utilisation de kits mains libres ou d'écouteurs pour téléphoner. Il faudrait également éviter que les appels ne durent trop longtemps, la durée pouvant amplifier les effets indésirables.

Deux types de tests

Les scientifiques ont également constaté que les adolescents qui tenaient leur téléphone du côté droit était plus affectés en moyenne par cette baisse de mémoire des formes. L'explication serait liée au fait que l'aire du cerveau dédiée à la mémoire des formes se situe principalement dans l'hémisphère droit de ce dernier. Pour arriver à ces résultats, 700 adolescents suisses de 12 à 17 ans ont passé différents tests après que leur utilisation du téléphone ait été évaluée. Ces tests pouvaient être divisés en deux catégories : celle de la mémorisation verbale et celle de la mémorisation des formes. Dans les deux cas, les adolescents avaient une minute pour mémoriser des paires de mots ou de formes, puis deux minutes pour reconstituer les paires.

Bien que l'échantillon et les résultats soient significatifs, les chercheurs de l'étude souhaitent que d'autres études soient réalisées pour confirmer la nature de ces effets et leurs sources, chez d'autres populations notamment.

Évitez-vous de garder votre portable proche de vous pour limiter votre exposition aux ondes ?

Choix