Le brief

Les 3 actus à ne pas manquer cette semaine: lundi vert, action de la LPO contre l'État et pollution lumineuse

©unknown1861/Shutterstock

Au programme de l'actualité durable cette semaine : un lundi vert pour diminuer sa consommation de viande, une action intentée par la LPO pour voir interdire la chasse à la glu et de nouvelles mesures prises pour limiter la pollution lumineuse.

Avez-vous pour résolution de manger moins de viande en 2019 ? Si tel est le cas, c'est le moment de vous inscrire sur le site internet de Lundi vert. L'opération, qui débutera officiellement lundi 7 janvier, vise à aider les personnes qui le souhaitent à réduire leur consommation de viande. L'objectif pour les participants à ce défi : remplacer la viande et le poisson chaque lundi. L'ambition est ainsi "de sensibiliser notre pays à la nécessité de modifier son comportement alimentaire pour des raisons qui s'additionnent : l'environnement, la santé et l'éthique animale", a expliqué Laurent Bègue, l'un des chercheurs à l'initiative de l'opération, à l'AFP.

En amont de ce lancement, 500 personnalités (dont Valère Corréard, directeur de la rédaction d'ID) ont signé une tribune publiée dans Le Monde afin d'apporter leur soutien au Lundi vert : " Il existe aujourd’hui des raisons impératives de diminuer collectivement notre consommation de chair animale en France. Nous pensons que chaque personne peut faire un pas significatif dans ce sens pour l’un ou l’autre des motifs suivants : la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale. Nous nous engageons à titre personnel à remplacer la viande et le poisson chaque lundi (ou à aller plus loin dans ce sens)", peut-on lire dès les premières lignes du texte.

La viande rouge néfaste pour la santé

Outre les conséquences environnementales liées à la surconsommation de viande ou la souffrance animale, les instigateurs du Lundi vert mettent en avant les effets néfastes sur la santé de la consommation de viande rouge.

Un constat confirmé par une nouvelle étude réalisée pour le Forum économique mondial (FEM) par l'Oxford Martin School, qui affirme que le remplacement de la viande de boeuf par des sources de protéines alternatives (dont les haricots, les pois ou les mycoprotéines) permettrait de diminuer la mortalité liée à l'alimentation de 2,4 %, voire de 5 % dans les pays à moyen et haut revenu.

La LPO hausse le ton pour protéger les oiseaux

Pas de répit pour les défenseurs de la cause animale en ce début d'année. La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a ainsi annoncé jeudi avoir formé un recours contre l'État français devant la Commission Européenne, afin de voir interdire la "chasse à la glu", qu'elle estime "cruelle" et non sélective. Cette méthode, qui consiste à apposer de la glu sur des tiges en bois, est autorisée dans cinq départements français pour capturer les grives et les merles noirs. L'association s'appuie sur une directive européenne de 2009 qui interdit les "méthodes de capture ou de mise à mort massive ou non sélective" d'oiseaux, notamment la chasse à la glu, mais prévoit des dérogations quand "il n'existe pas d'autre méthode satisfaisante".

De nouvelles règles en matière de pollution lumineuse

Autre fléau à vaincre pour protéger la planète et la santé de ses habitants : la pollution lumineuse. Bonne nouvelle sur ce terrain-là : un arrêté publié au Journal officiel le 28 décembre met en place des règles plus strictes afin de limiter cette pollution. Parmi ces nouvelles mesures : l'extinction de nuit rendue obligatoire dans les parkings ou les chantiers ou l'éclairage au plus tard jusqu'à une heure du matin pour les bâtiments du patrimoine, les parcs et les jardins. Le texte sera entièrement applicable à compter du 1er janvier 2021. Les ONG, notamment l'Association nationale pour la protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN), saluent cette avancée.

Mais aussi...

Pendant tout le mois de janvier, ID publiera chaque jour une idée de résolution durable que vous pourrez décider de suivre cette année.

Au programme cette première semaine : des moteurs de recherche éthiques à tester, des travaux manuels pour fabriquer son propre tawashi et un engagement citoyen via la signature de la pétition lancée par quatre ONG en soutien de l'affaire du siècle intentée contre l'État pour "inaction climatique".