Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le brief'

Transition écologique: les actus de la semaine du 6 avril

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.
©Bertrand GUAY/AFP

À la Une cette semaine: l'examen de la loi Climat et résilience se poursuit à l'Assemblée, Barbara Pompili s'invite dans Top Chef, des lycéens veulent plus de végétarien à la cantine...

#PlusDeVégé : des lycéens réclament l’option végétarienne à la cantine

Derrière ce hashtag lancé sur les réseaux sociaux, les internautes réclament l'option sans viande dans les cantines de leurs établissements. Option inscrite dans la loi EGAlim, entrée en vigueur en 2019, qui prévoit au moins un repas végétarien proposé chaque semaine dans tous les restaurants scolaires. Quant au texte Climat et Résilience, actuellement en débat à l'Assemblée nationale, elle entend elle aussi muscler ce dispositif timide par l'expérimentation, dans les collectivités volontaires, de menus sans viande quotidiens au choix.

Mais selon une enquête de Greenpeace, parue en septembre dernier, tout juste la moitié des lycées français respecteraient le dispositif imposé par la loi EGAlim. Plus de 200 lycéens se sont d'abord mobilisés en apposant leur signature au bas d'une tribune publiée dans Libération, et dans la foulée, près de 90 pétitions en ligne ont été lancées et quelque 5000 signataires ont soutenu le mouvement, "pour dénoncer l'absence d’une option végétarienne quotidienne dans les cantines des lycées. Avec l'appui de Greenpeace, une vaste campagne sur les réseaux sociaux, autour du #PlusDeVégé s'en est suivie.

Top Chef : Barbara Pompili s’invite dans l’émission à l’occasion d’une épreuve "verte"

Mercredi dernier, Barbara Pompili a ouvert les portes de l'Hôtel Roquelaure à l'équipe et aux candidats de l'émission Top Chef diffusée sur M6. Les candidats ont disputé une épreuve sur le thème de l’écologie, une première dans le programme. Le défi : concocter "un plat visuellement choquant avec un message fort sur l'écologie".

Effet "coup de com'" politique ? La participation de la ministre n'a pas été au goût de tous, alors que le projet de loi "Climat et résilience" est en pleine construction à l'Assemblée nationale.

Loi climat : L'Assemblée donne un coup de pouce à la vente en vrac

L'Assemblée nationale a soutenu vendredi le développement de la vente en vrac, en prenant toutefois soin de prévoir des exemptions pour certains commerces comme les spiritueux ou les parfumeries. Ce dispositif a été adopté en première lecture par les députés. L'article 11 du texte fixe pour les commerces de plus de 400 m2 un objectif de 20 % de la surface de vente consacrée d'ici 2030 à la vente en vrac, afin de réduire les emballages.

Des amendements de Thibault Bazin et Annie Genevard (LR), ainsi que de la co-rapporteure Aurore Bergé (LREM), ont été adoptés pour que les décrets d'application tiennent compte des spécificités de certains commerces. "Il ne faut pas mettre un certain nombre de réseaux de distribution en difficulté", a reconnu la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Elle a notamment cité les vins et spiritueux, cosmétiques ou parfums, difficiles à vendre "en vrac". Des élus de la majorité et de l'opposition ayant travaillé ce point avec la fondation de défense des océans Tara ont obtenu de faire figurer une interdiction à partir de 2025 des emballages plastiques à usage unique constitués de polymères et copolymères, dans le but d'encourager le recours au vrac.

L'Assemblée a clos l'examen du titre 1er du projet de loi "Consommer" avec l'adoption de l'article 12 visant la généralisation de la consigne des emballages en verre sans bouger la rédaction d'une mesure largement retouchée lors de son passage en commission spéciale.

Avec AFP. 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet : mode d’emploi ».

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs