Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

Transition écologique : les quatre actus de la semaine

Des fédérations des commerçants veulent faire interdire le Black Friday cette année.
©Alexandros Michailidis/Shutterstock

À la une de l'actualité durable cette semaine : des fédérations de commerçants demandent l'interdiction du Black Friday cette année, les énergies renouvelables pourraient devenir la première source de production électrique dans le monde en 2025, des gestionnaires d'actifs veulent promouvoir les femmes aux postes de direction d'entreprises et au Parlement européen, Pierre Larrouturou poursuit sa grève de la faim pour le climat.

Black Friday 2020 : des fédérations de commerçants demandent son interdiction

Lundi, quatre fédérations françaises de commerçants ont réclamé l'interdiction du Black Friday cette année dans une tribune publiée par le Journal Du Dimanche (JDD). Elles demandaient également la réouverture des rayons et enseignes jugés non essentiels. Dans le même hebdomadaire, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire avait prévenu : une telle mesure ne pourra être envisagée "qu'avec de nouvelles règles sanitaires". Jeudi, le Premier ministre Jean Castex a quant à lui évoqué en conférence de presse la possibilité d’une réouverture à partir du 1er décembre.

Les renouvelables résistent à la crise, aux politiques de confirmer

En 2025, les énergies renouvelables pourraient devenir la première source de production électrique dans le monde. Elles dépasseraient même le charbon, estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans un rapport publié le 10 novembre. Pour ça, elle appelle au maintien des soutiens publics, préoccupée par la fin des mesures de soutien sur certains marchés clés comme la Chine et le photovoltaïque. Fatih Birol, directeur exécutif de l’Agence, prévient que les énergies renouvelables "peuvent résister à la crise du Covid mais pas aux incertitudes politiques".

Six gestionnaires d'actifs veulent promouvoir les femmes aux postes de direction d'entreprises

L'initiative "30 % Club France Investor Group" a été lancée par six sociétés de gestion d'actifs françaises mercredi 11 novembre. Elle vise à promouvoir les nominations de femmes au sein des instances dirigeantes des entreprises françaises, comités de direction et comités exécutifs, jugés trop peu mixtes. Le projet va se focaliser sur les sociétés cotées sur l'indice SBF 120. Celles qui regroupent la plupart des plus grosses capitalisations françaises.

Climat : aux côtés de Pierre Larrouturou, des citoyens s’associent à sa grève de la faim

Depuis le 28 octobre, l’eurodéputé Pierre Larrouturou, a entrepris une grève de la faim dans les locaux du Parlement européen à Bruxelles. Il est maintenant accompagné dans sa démarche par une douzaine de citoyens français, selon Libération. L’objectif de cette action est d’obtenir une augmentation du budget de l’Union européenne pour le climat, la santé et l’emploi.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « La transition écologique Made in France ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour consommer 100 % local et responsable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs