Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

Plastique: 300 millions d'euros du plan France 2030 iront pour le soutien au recyclage

©DeawSS/Shutterstock

Les industriels recevront au total une enveloppe d'aide publique de 300 millions d'euros issue du plan d'investissement France 2030, pour développer de nouvelles technologies de recyclage des plastiques, chimique, enzymatique ou mécanique, a indiqué le gouvernement vendredi.

Les ministères de la Transition écologique et de l'Industrie ont lancé vendredi un appel à projets visant à "faire émerger des acteurs innovants au sein de la filière" et "à accompagner les projets d'investissements" annoncés le 17 janvier par l'Elysée dans le cadre du programme Choose France.

Les deux usines de recyclage chimique du plastique annoncées en France par le groupe américain Eastman (investissement de 850 millions d'euros) et le canadien Loop (250 millions d'euros) dans le cadre du programme "Choose France" bénéficieront d'une partie de ces aides.

Fin du plastique à usage unique en 2040

L'Elysée avait indiqué dimanche que le montant de l'aide publique à ces projets serait compris entre 5 et 10% du montant de chaque investissement consenti.

L'appel à projets auprès des industriels ouvert vendredi porte jusqu'au 30 juin. Son cahier des charges est piloté par l'Ademe (agence de la transition écologique).

Il porte sur le "développement de nouvelles capacités industrielles de recyclage chimique ou enzymatique" qui permet d'obtenir des résines recyclées de qualité quasi identique aux matières premières vierges.

Il comportera un second volet sur le recyclage mécanique du plastique, le plus utilisé jusqu'à présent en France mais qui ne permet pas de retourner au monomère d'origine et de fabriquer du plastique recyclé de même qualité que l'originale.

Celui-ci sera lancé "au second semestre" 2022, indique le communiqué.

"La France s'oriente vers la fin du plastique à usage unique en 2040: il faut faire émerger des alternatives et développer le plastique recyclé. Nous devons nous doter des capacités technologiques et consolider la filière existante pour tenir nos objectifs en matière de recyclage, à savoir 100% de plastique recyclé en 2025" a dit la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, citée dans le communiqué.

Agnès Pannier-Runacher, ministre de l'Industrie, a pour sa part insisté sur le "renforcement de l'économie circulaire" permis par le recyclage du plastique, qui "conforte notre autonomie stragégique".

Avec AFP.