Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Finance

Publication du rapport final sur la taxonomie verte de l'Union Européenne

Définies par le TEG, les bases de la taxonomie verte ont vu le jour lundi 9 mars.
©Predrag Jankovic/Shutterstock

Lundi 9 mars, le Groupe technique d'experts sur le financement durable (TEG) de la Commission européenne a publié ses recommandations finales dans le cadre de la mise en place d’une taxonomie européenne. 

Elle était dans les petits papiers de la Commission européenne depuis plusieurs mois. Définies par le TEG, les bases de la taxonomie verte ont vu le jour lundi 9 mars. Il s’agit d’un outil de classification devant permettre d'identifier les activités économiques considérées comme durables, dans un contexte de réorientation nécessaire des flux financiers en vue de répondre aux exigences européennes de lutte contre le changement climatique et de réduction des émissions de carbone d’ici 2050. "La finance durable sera essentielle pour mobiliser les financements indispensables à une Europe climatiquement neutre d'ici 2050 " explique ainsi Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission Européenne et responsable du programme de la Commissions Européenne sur la finance durable.

Dans le détail, 70 activités économiques sont concernées par le rapport du TEG. Mis au point par plus de 200 experts techniques pendant 20 mois de travaux, il détermine le cadre et les objectifs environnementaux de la taxonomie. "Ces rapports du Groupe technique d'experts sont les bienvenus car ils fournissent une excellente contribution nous permettant de développer nos normes finales sur l'atténuation du changement climatique et l'adaptation au changement climatique. Ils nous aideront également à établir des normes européennes en matière d'obligations vertes dans le cadre de mesures plus larges visant à stimuler l'adoption d'une finance durable en Europe" poursuit Valdis Dombrovskis. 

La Taxonomie offre la possibilité de changer la donne.  Elle définit clairement l’orientation pour une transition vers une économie à bas carbone et plus durable des différentes activités économiques

Helena Viñes Fiestas, Responsable Stewardship & Policy chez BNP Paribas Asset Management et membre du Groupe technique d’experts de la Commission européenne sur la finance durable, s'est exprimée à ce propos dans un communiqué : "La Taxonomie offre la possibilité de changer la donne.  Elle définit clairement l’orientation pour une transition vers une économie à bas carbone et plus durable des différentes activités économiques, et ce faisant, permet aux entreprises et aux investisseurs de préparer et communiquer leurs efforts dans leurs transitions. Pour des investisseurs tels que BNPP AM, la Taxonomie deviendra un outil indispensable pour nous aider à construire nos portefeuilles verts et à dialoguer avec les entreprises.  Cela nous permettra de communiquer de manière homogène le pourcentage de chaque fonds qui peut être considéré comme durable, simplifiant ainsi les comparaisons pour l’investisseur."

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.