Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

World Clean Up Day : une journée pour le ramassage de déchets

Le World Clean Up Day vise à mobiliser au niveau mondial pour la collecte des déchets.
©Jasmin Sessler /Unsplash

Afin de lutter contre la prolifération des déchets, le "World Clean Up Day" vise à mobiliser les citoyens du monde entier au ramassage des ordures dans les espaces naturels et publics, mais aussi plus récemment dans le monde numérique.

Une journée mondiale dédiée au ramassage et à la sensibilisation sur les déchets ? C’est l’objectif du World Clean Up Day de ce 18 septembre. Organisé depuis 2017 en France, cet événement vise à lutter contre la prolifération des ordures dans les espaces naturels et publics. 

À l’origine de cette mobilisation, on retrouve l’ONG internationale Let’s Do It World Foundation, fondée par l’Estonien Rainer Nolvak en 2008. Lors de leur première opération de ramassage, l’organisation avait mobilisé plus de 50 000 volontaires. Avec la montée de la prise de conscience écologique, le nombre de participants a augmenté. En 2019, le World Clean Up Day a rassemblé plus de 20 millions de personnes à travers plus de 180 pays.

En France, l'initiative rencontre également un vif succès. En 2020, malgré la crise du Covid-19, plus de 139 000 citoyens et citoyennes ont répondu présent à l'appel. Résultat : 525 tonnes de déchets ont pu être ramassés, selon les chiffres du World Clean Up Day France.

Une journée fondée sur les initiatives citoyennes

De beaux résultats permis notamment grâce à l'effet boule de neige de ce grand rendez-vous annuel. Les volontaires ont la possibilité de solliciter leur entourage et de créer des points de collecte pour le ramassage des ordures dans la nature. "On touche tout le monde… Il n’y a plus qu’à aller chercher le Président de la République", lance Virginie Guérin, Présidente de World Clean Up Day France sur le site de l’ONG.

Sur le site de l'association, celles et ceux qui veulent organiser leur propre clean up peuvent s'inscrire en sélectionnant le lieu où ils souhaitent réaliser une collecte. De nombreux conseils sont également donnés. Exemple : ne pas oublier de prévenir les mairies des collectivités de la tenue de l’événement le jour prévu. "La raison d’être du World Cleanup Day est de fédérer de manière positive et festive ces actions car, en les synchronisant, le message aura une portée bien plus puissante", informe l'organisation dans un communiqué.

Avec la crise sanitaire, les Français ont également pris conscience de leur impact dans la production des déchets. Dans une étude réalisée par Suez, 34% des habitants d’Île-de-France ont notamment déclaré avoir changé leurs habitudes de consommation pour limiter leur empreinte environnementale. Cette tendance est particulièrement marquée chez les plus jeunes, avec 54% des 18-24 ans qui se mobilisent face à ce problème écologique.

Une extension de la mobilisation au nettoyage des déchets numériques

En plus de vouloir sensibiliser les populations sur la prolifération des ordures dans les espaces naturels, le World Clean Up Day s’investit également dans l’enjeu de la pollution numérique. "Chercher à limiter le stockage de données dans le cloud et sur nos équipements, c’est contribuer à limiter l’énergie nécessaire au fonctionnement des serveurs et leur multiplication, c’est prendre conscience de l’énergie nécessaire au transfert de données", selon le Cyber World Clean Up Day dans un communiqué. L’organisation estime que 53,6 millions de tonnes de déchets électroniques sont générés dans le monde chaque année, ce qui correspondrait à jeter 1 000 ordinateurs portables par seconde

Dans le cadre de la deuxième édition du Cyber World Clean Up Day, organisé du 15 au 20 mars 2021, l’association a organisé près de 500 événements destinés à nettoyer les données numériques des internautes. 77 millions de fichiers d’ordinateurs et drives supprimés, ainsi que 11 millions de mails. Au total, 58 To de data ont été supprimées lors de cette manifestation, soit l’équivalent de 1 111 531 kg de CO2.

 Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet: mode d'emploi »

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.