Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le débrief'

Transition écologique : les actus de la semaine du 20 juin

Agnes Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique ; Elisabeth Borne, Première ministre.
©THOMAS COEX/AFP

Adaptation aux conséquences du réchauffement climatique, dépendance énergétique, formation des nouveaux députés... Voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

Législatives : les nouveaux députés se forment aux questions climatiques

Au lendemain du second tour des élections législatives, des députés fraîchement élus ont participé à des sessions de formation menées par une équipe de scientifiques autour des enjeux climatiques. 35 spécialistes de renom se sont ainsi mobilisés pour proposer cette opération "ouverte à tous" et "apartisane". L'initiative a été notamment portée par le collectif "Pour un réveil écologique". 

Vague de chaleur précoce : l'adaptation de la France à la peine

La semaine précédente, l'Hexagone a connu un épisode de chaleur "extrêmement précoce", au cours duquel le thermomètre a parfois grimpé jusqu'à 40 degrés dans certaines régions. S'en sont suivi de violents orages cette semaine. Pour la climatologue Valérie Masson-Delmotte, la société française doit encore travailler à son adaptation à ce type d'épisodes qui tend à se multiplier dans les années à venir. "Il y a, depuis 2003, une vraie attention portée aux personnes âgées dans les collectivités. Mais la société française doit encore s'adapter pour prendre en compte les vagues de chaleur", a-t-elle estimé dans un entretien au Parisien.

Réchauffement climatique : 2,3 milliards d'euros d'investissements nécessaires

Pour s'adapter aux conséquences qu'entraîne le réchauffement climatique, la France devrait allouer une enveloppe de 2,3 milliards d'euros par an. Bâtiments, énergie, littoral, ressources en eau... Le groupe de réflexion Institute for Climate Economics (I4CE) a ainsi proposé dans son rapport 18 mesures déclinées en trois grands chapitres : financement de postes pour "améliorer l'animation et le pilotage de la politique d'adaptation", pour un montant global de 250 millions d'euros ; renforcer les services contribuant déjà à l'adaptation (météo, protection civile...), pour 540 millions d'euros ; financements dédiés pour des projets "déjà mûrs", notamment sur les réseaux d'infrastructures ou l'habitat, pour un total de 1,5 milliard d'euros. Soit "au moins 2,3 milliards d'euros par an additionnels qui peuvent être mobilisés dès le prochain projet de loi de finances".

La France "pourrait se passer du gaz russe"

Dans une interview accordée à BFM Business, la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher a estimé que "dans l'absolu et tel que nous bénéficions du gaz naturel liquéfié, nous pourrions nous passer du gaz russe". Mais, "cela suppose que tous les méthaniers arrivent à l'heure et que nous puissions remplir confortablement notre stockage stratégique", a-t-elle tempéré.

L'énergie renouvelable, encore loin des objectifs du gouvernement

Les énergies renouvelables ont progressé l'an passé, affichant un score final de 19,3 % de la consommation finale brute d'énergie. Mais la France, au moyen de sa loi Energie climat, s'est fixé l'objectif de 33 % d'ici 2030. Si les renouvelables ont crû de 9,3 % en 2021, l'horizon 2030 reste incertain.

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi

Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo. 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques

#TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.