Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Le Vatican bannit le plastique à usage unique

Le Vatican produit chaque année 1000 tonnes de déchets, pour 1000 habitants.
© Helena Volpi / Pixabay

Le Saint-Siège a décidé de devancer de deux ans l'échéance fixée par l'Union européenne. Après épuisement des stocks actuels, la vente de plastique à usage unique sera désormais interdite.

Exit le plastique à usage unique, a annoncé le responsable des jardins et de la collecte des déchets du Saint-Siège, Rafael Ignacio Tornini, deux ans avant la date limite fixée par l'UE. Cette décision précoce s'inscrit dans la lignée des efforts déjà entamés par le Vatican.

Une démarche de longue date

En effet, cela fait une dizaine d'années qu'il multiplie les gestes pour l'environnement, notamment depuis le programme de recyclage instauré par Benoit XVI en 2008. Le pape François a continué dans cette lancée, grâce à la création d'une zone écologique dédiée au traitement des déchets en 2016, avec pour ambition de faire du plus petit état du monde un leader en matière d'écologie.

De nombreux efforts à faire

Mais le pari est encore loin d'être gagné, car malgré sa taille, le Vatican produit 1000 tonnes de déchets par an, pour seulement 1000 habitants. En cause, la structure de cet état qui compte, par contre, des milliers d'employés et de visiteurs chaque année. Le Saint-Siège finira ses stocks actuels, mais une fois épuisés, plus aucun plastique jetable ne sera importé ou autorisé à la vente sur ses 44 hectares.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail.

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.