Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Le collectif "Place aux Piétons" veut faire remarcher les villes

©hxdbzxy/Shutterstock

Si le gouvernement a débloqué 20 millions d’euros pour favoriser la pratique du vélo chez les Français, les mesures pour encourager la marche à pied demeurent néanmoins plus rares. Fortes ce constat, plusieurs associations ont créé le collectif "Place aux Piétons", pour réhabiliter la marche à pied.

Adepte du "tout voiture", nombre de villes ne laissent souvent que peu de place aux usagers non-véhiculés. Face à cette situation, le gouvernement a mis en place de quelques mesures pour encourager les modes de transports non-polluants, à l’instar du vélo par exemple : pistes cyclables, coups de pouce financiers, etc. Toutes les conditions réunies donc pour réenfourcher sa bicyclette. Si ces nouvelles réformes réjouissent le collectif Place aux Piétons, il garde le sentiment d’être mis de côté par le gouvernement.

Formé depuis quelques jours seulement, il se compose de trois associations, 60 millions de piétons, Rue de l’Avenir et la Fédération Française de Randonnée, qui militent pour la même cause : faire entendre la voix des piétons et promouvoir la marche à pied.

Actuellement en train d’élaborer un programme d’action, le collectif ambitionne d'abord de refaire de la marche un outil de déplacement qui soit considéré comme tel : "C’est très important, car tout le monde est piéton à un moment donné de la journée, mais aussi parce que nous sommes dans une société vieillissante où tout le monde ne reprendra pas son vélo", explique Anne Faure, membre de Place aux Piétons et présidente de l’association Rue de l’Avenir. Le collectif espère également remettre en place une certaine culture de la marche.

« 60 Millions de Piétons » vous annonce la création officielle du collectif « Place aux piétons ». réunissant « 60 Millions de Piétons – Rue de l’Avenir – la Fédération Française de Randonnée pédestre section Paris ». Le CP et Manifeste à cette adresse : https://t.co/p2nYrAu3Fj pic.twitter.com/pWaAaaiqXp

— 60 Millions de Piétons (@60MillionPieton) June 17, 2020

Place aux Piétons revendique la mise en place de plusieurs mesures visant à rendre les villes plus "marchables", quitte à faire pression sur les décideurs politiques : élargissement de trottoirs, rééquilibre de la voirie, augmentations des zones 30 et des zones de rencontres... Un aménagement conséquent donc pour les grandes villes et les périphéries urbaines : "De manière générale, à l’instar du plan vélo, nous aimerions avoir une sorte de plan marche, avec des spécificités en plus. Le vélo c’est facile à régler, c’est un flux. Le traitement du piéton dans la ville est pour sa part multiforme, donc plus difficile à appréhender", concède Anne Faure. 

Les enjeux liés à la réhabilitation de la marche au cœur de nos sociétés sont eux aussi nombreux. Outre son aspect écologique qui n’est plus à prouver, le potentiel économique de cette activité est également important pour la présidente de l'association : "Ce sont les piétons qui animent la ville, donc qui donnent vie aux commerces de proximité. Il s’agit des meilleurs clients pour ce type de commerces".

Si le collectif n’en est encore qu’à ses balbutiements, Place aux Piétons entend grossir les rangs de ses bénévoles afin de porter et soutenir le mouvement.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire : interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

©ID, L'info durable

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.