Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

QUESTION DE LA SEMAINE

La COP25 de la dernière chance pèsera-t-elle véritablement sur les États ?

Du 2 au 13 décembre 2019, l'Espagne accueille la COP 25.
©Gabriel Bouys/AFP

La COP25, ou 25ème Conférence sur le climat, qui regroupe 196 États, s'est tenue jusqu'au 13 décembre à Madrid. Son slogan : "Time for action". À cette occasion, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres a dénoncé des efforts "tout à fait insuffisants" et a rappelé que l’Humanité devait mettre fin à sa "guerre contre la nature".

Dans le cadre de cette COP, ID vous a posé la question suivante :

La COP25 de la "dernière chance" pèsera-t-elle vraiment sur les États ?

Choix

À date de publication, vous êtes une vaste majorité à estimer que la COP25 ne sera d'aucun poids sur les actions à venir des États. Parmi vos commentaires :

Je pense qu'il est trop tard et que notre civilisation est condamnée dans les prochaines décennies. Tout indique nous ne changerons pas notre mode de vie d'ici demain. L'Homme a eu sa chance, il s'est condamné lui-même. Nous ne serons qu'une virgule dans l'Histoire de notre planète. C'est dommage.

La COP est importante en dépenses, oui. En efficacité, nulle. Ils ne peuvent rien faire. 

C'est du fake, comme seuls les politiciens savent le faire. 

 Si le principe de la COP était vraiment utile, peut-être que la COP1 aurait suffi à changer les choses. 

 De la poudre de perlimpinpin malheureusement...

Quand les petits fours seront finis, chacun repartira de son côté. Bolsonaro, Trump, Macron et beaucoup d'autres ne feront rien.

C'est à chacun d'agir à son niveau sans attendre des autres. En privilégiant le recyclage et en jetant moins. En cessant de consommer ce que nous ne cautionnons pas et en faisant travailler nos commerces et producteurs de proximité. Je sais que c'est compliqué, mais cela ne signifie pas que c'est impossible. Avec ma femme, ce changement de comportement nous a amenés en quatre ans à ouvrir une épicerie dans notre commune afin d'y proposer des produits bio, raisonnés, équitables et zéro déchet. Nous avons aussi créé une boutique en ligne de vêtements certifiés FairWearFondation. Le genre de produits que l'on trouve très difficilement sur le marché français. 

On se demande si ne rien organiser ne serait pas mieux pour notre planète. Le vrai tournant ne viendra pas des élus mais des citoyens.

Des avions qui traversent la planète avec des politiques et des lobbyistes pour parler d'écologie... Pourquoi la visioconférence n'est pas utilisée ?

Des commentaires assez pessimistes en somme, tandis que la semaine dernière, un nouveau rapport de l'ONU nous apprenait que tout retard des pays au-delà de 2020 rendrait "rapidement l'objectif de 1,5°C, hors de portée". Notre suivi quotidien de la COP25 est à retrouver par ici

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.