Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Journée mondiale du recyclage : et si on faisait le tri chez soi en cette période de confinement ?

DAMRONG RATTANAPONG / Shutterstock

Aujourd'hui a lieu la troisième Journée Mondiale du Recyclage. L’occasion de se pencher sur ces objets dont on ne sait que faire lorsque sonne leur dernière heure, et pour lesquels il existe pourtant des solutions.  

La Journée Mondiale du Recyclage souffle sa troisième bougie. Créée en 2018 par le Bureau International du Recyclage (BIR), cette initiative a pour but de sensibiliser chacun aux enjeux du recyclage. Si toutes les manifestations extérieures sont interdites en ces temps de pandémie, il est néanmoins possible d’apporter sa pierre à l’édifice en faisant d'ores et déjà chez soi le tri d’objets en fin de vie - afin de les amener dans des points de collecte dès la fin du confinement. 

Les brosses à dents 

Considérée comme un déchet plastique complexe, la brosse à dent n’est recyclable que depuis quelques années. Si beaucoup d’entre elles finissent leur vie dans la poubelle de la salle de bain, il existe pourtant des points de collectes adaptés pour permettre au plastique d’être recyclé. La marque de produits bucco-dentaires Signal s’est d’ailleurs associée à TerraCycle, une entreprise spécialisée dans le traitement des déchets difficiles à recycler. Leur but : créer une filière de recyclage spécialisée dans les brosses à dents et les tubes de dentifrice. Il existe actuellement 625 points de collectes en France. Pour trouver le vôtre, cliquez ici.

Les montres

Que faire d’une montre en fin de vie ? Si certains la jettent ou la gardent au fond d’un tiroir, sachez qu’il est maintenant possible de les recycler. Et ce grâce à l’organisme de recyclage et de bijoux Eco-Tempo. Il est possible de recycler sa montre gratuitement sur le site d’Eco-Tempo en faisant la demande d’une enveloppe prépayée par internet où on se rendant directement dans l’un des nombreux points de collecte existant en France (ici).

Les téléphones

©miami beach forever/Shutterstock

Ils s’accumulent, certains sont vieux de 10 voire 15 ans. Pour faire du tri dans ses affaires et contribuer au respect de l’environnement, le site internet jedonnemontelephone.fr vous permet de recycler votre mobile. Pour cela, vous imprimez une étiquette pré-affranchie que vous collez sur votre enveloppe, vous envoyez votre ou vos téléphone(s), puis ces derniers seront remis en l’état ou recyclés en fonction de leur état.

Les sextoys

L’enseigne Passage du Désirchoisi de s’associer avec l’organisme Ecosystem pour recycler vos sextoys. Une fois récupérés - dans l'une de leurs huit boutiques en France -, les jouets sexuels seront recyclés en équipements électroménagers, en pare-chocs de voitures ou encore en mobiliers de jardin. En outre, un euro est reversé à chaque objet collecté à l'association Cœur de Forêt qui agit pour la protection des espaces verts, la reforestation et le développement de filières de commerces équitables.

Que faire de...

...mes déchets dangereux ? Direction notre article : Déchets dangereux : s'en débarrasser dans les règles de l'art

...et de tous mes déchets du quotidien ? Un petit rappel essentiel dans notre article : Tri sélectif : comment bien recycler ses déchets.

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.