Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Gagnez de l’argent en recyclant vos toners vides

Une cartouche d'encre met jusqu'à 1000 ans pour se décomposer...
©Dario Seretin/Unsplash

Recyclez vos cartouches vides, vous êtes payés ! C’est ce que propose Rachatdecartouches.com, une entreprise qui donne une seconde vie à nos toners en France et en Belgique.

Hormis les bacs de collecte que l’on trouve en supermarché, il n’existe que peu de solutions pour recycler ses cartouches d’encre. Pourtant, ce sont entre 70 et 80 millions qui sont vendues en France chaque année, et 8 sur 10 d’entre elles finissent encore à la poubelle en 2022. Pour lutter contre ce désastre écologique, une entreprise propose de récupérer, recycler et remettre sur le marché vos cartouches jet d’encre et laser usagées. Cerise sur le gâteau, vous êtes même payés ! 

Une pollution par les cartouches d’encre pas si invisible 

Si l’encre d’imprimante est toxique pour l’Homme uniquement en cas d’ingestion directe, elle est néanmoins très nocive pour l’environnement en raison des nombreux produits chimiques qui la composent. Entre l’huile, le pétrole et les boîtiers en plastique non biodégradables, les effets négatifs du simple fait de jeter une cartouche d’encre à la poubelle sont nombreux. En effet, les composés organiques volatils et les métaux lourds qui la composent peuvent polluer pendant de très longues années (plusieurs milliers pour les composants en plastique) le sol s’ils sont laissés en décharge. 

Hormis leur impact écologique, elles coûtent aussi cher au niveau financier et sont pointées du doigt par les acteurs qui luttent contre l’obsolence programmée : malgré la composition de l’encre qui consiste principalement en un mélange de solvants et d’eau, le prix au litre rivalise avec celui d’un parfum de luxe et peut s’élever jusqu’à 5000 € ! Par ailleurs, une fois l’encre consommée, rares sont les cartouches usagées à connaître une nouvelle vie. Pour beaucoup, leur cycle se bouclera par une incinération, éventuellement à une valorisation énergétique, mais sans récupération de composants. 

Une solution à portée de tous 

C’est en faisant le constat de ce désastre écologique que l’entreprise Rachatdecartouches.com a souhaité apporter une solution pour la collecte et le recyclage des cartouches jet d'encre et des toners, aussi bien des particuliers que des professionnels. Depuis 2015, ce sont déjà 800 000 cartouches qui ont été réutilisées ! 

Tout a été pensé pour que le processus soit le plus simple possible : on sélectionne le modèle et la quantité des cartouches à retourner via le catalogue en ligne, et on reçoit une étiquette à coller sur son colis par mail. Que l’on se trouve en France ou en Belgique, il est possible de renvoyer ses cartouches d’encre. 

Les pièces à recycler sont ensuite testées et inspectées, puis rechargées avec de l’encre comme le font les fabricants tels que HP ou Canon. “Le grand public a pris l’habitude des médicaments génériques mais cela reste difficile sur le marché des cartouches d’encre. Pourtant, c’est le même principe” précise Julien Khun, le fondateur. 

Une partie du recyclage (40%) est assurée directement dans leurs locaux nantais. Le reste est délocalisé à l’international (en Asie et en Europe) car il n’existe pas encore assez de structures en France pour tout faire localement. 

Une initiative écologique qui récolte aussi des fonds pour les écoles et les associations

Pour augmenter ses capacités de collecte, la société a mis en place des circuits de proximité auprès de ses partenaires. Parmi eux, on compte une cinquantaine d’écoles maternelles et primaires réparties en France, des organisations caritatives nationales comme le Téléthon ou la Ligue Contre le Cancer, mais aussi des structures très locales, comme des groupements sportifs ou des associations étudiantes. Ces circuits vertueux servent aussi bien pour la collecte que pour le recyclage et le réemploi. 

L’enjeu est aussi solidaire puisque ce genre de partenariat permet aussi à ces structures de bénéficier de financements : pour organiser des sorties scolaires, ou encore pour mener à terme un projet spécifique. 

“Nous avons eu l'idée de recycler les cartouches en tombant sur le site de Rachatdecartouches.com. Ce recyclage nous concerne nous les enseignants, car les parents n'ont pas forcément les moyens d'avoir une imprimante chez eux. L'argent récolté permet à chaque enseignant d'acheter du matériel pour sa classe, dont des livres.” témoigne Julia Garnier, enseignante dans une école en REP, à Roubaix-Hem.

“Ce genre d'initiative permet aussi une prise de conscience des différentes parties prenantes, en rassemblant professeurs, parents et élèves autour d’une cause écologique et solidaire” conclut Julien. 

En partenariat avec Rachatdecartouches.com

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi

 Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.