Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Face au tourisme de masse, le Parc du Vercors interdit l'accès aux voitures

Le parc du Vercors a décidé d'interdire l'accès aux voitures quelques jours à titre expérimental cet été, pour lutter contre l'afflux de touristes.
©Lolorun/Pixabay

Face au tourisme de masse, le Parc du Vercors a décidé d’interdire son accès aux voitures plusieurs jours pour protéger son site naturel : une mesure possiblement vouée à se pérenniser dans les prochaines années.

Le parc du Vercors, massif proche des métropoles de Lyon et Grenoble, a pris des mesures radicales pour limiter l’afflux de touristes durant les vacances. Dans le cadre de l’opération : "Un bol d’air pour la Molière : allez-y sans voiture !" , il a été décidé d’interdire l’accès aux voitures du 13 au 17 août 2021. À la place, un réseau de navettes permettra aux touristes d’accéder à l’espace naturel, avec des départs programmés toutes les 45 minutes de 9h à 17h.

Cette décision a été prise lors d’un cycle de participation citoyenne par la commune d’Autrans-Méaudre en Vercors, en raison du fort afflux de touristes par le parc naturel l’été dernier. "Près de 100 000 visiteurs et 15 000 véhicules s’y sont rendus en 2020, des chiffres renforcés par l’effet confinement Covid", selon le site Initiatives Vercors. Les autorités ont décidé d’anticiper l’arrivée des touristes lors du week-end du 15 août, une période qui voit le parking du parc accueillir jusqu’à 300 véhicules en une journée, alors que sa capacité n’est que de 60 places.

Les espaces naturels face au défi de la surfréquentation

Si l’interdiction de l’accès aux voitures n’est prise qu’à titre expérimental cette année, elle "pourrait se pérenniser à l'avenir, en préfigurant l’accès à la nature sans voiture", selon le site du Parc. Le Vercors, et plus particulièrement l’Espace Naturel Sensible de la Molière, est un lieu de référence pour la préservation de l’environnement, avec notamment 1400 hectares de site protégé et 105 espèces d’oiseaux qui y vivent, d'après les chiffres du Parc. L’objectif de cette décision est donc "d'offrir une réponse adaptée aux enjeux de fréquentation [...], de protection des milieux naturels et de partage de l'espace".

Cette décision est vouée à faire face au tourisme de masse, qui fragilise l'équilibre entre la préservation de la biodiversité et l'activité humaine. À Porquerolles, les autorités ont également décidé de limiter le nombre de touristes à 6 000 par jour sur l'île, après avoir connu des pics de fréquentation à 12 000 touristes quotidiens en 2020, et constaté des dégâts sur l'environnement et la faune sauvage locale.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.