Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

LE RÉCAP'

Convention citoyenne, consultation sur les pesticides, solidarité après l'incendie de Lubrizol... Ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine

L'incendie de Lubrizol s'est déclaré dans la nuit du 25 au 26 septembre. S'il a duré presque 24h, aucune victime n'est à déplorer.
©HO/SDIS/AFP

La Convention citoyenne s'est ouverte vendredi 4 octobre, après le tirage au sort de 150 Français depuis la fin du mois d'août ; la consultation publique sur les distances minimales entre habitations et zones d'épandage de pesticides s'est terminée, forte de plus de 50 000 commentaires ; et du côté de Rouen, après le terrible incendie de Lubrizol, l'heure est aux élans de solidarité... 

150 personnes tirées au sort se sont réunies vendredi 4 octobre dans le cadre de la Convention citoyenne pour le climat, afin de proposer ensemble des mesures de lutte contre le réchauffement climatique. L'objectif annoncé par le gouvernement est "de redessiner les mesures concrètes d’aides aux citoyens dans la transition climatique et de définir des mesures complémentaires (ainsi que leur financement) pour permettre à la France d'atteindre ses objectifs écologiques, notamment celui de baisser les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % en 2030 par rapport à 1990". Le militant Cyril Dion, Anne Frago, la directrice du service Culture et questions sociales de l’Assemblée nationale, et Michèle Kadi, la directrice générale honoraire des services du Sénat, sont les référents des 150 citoyens tirés au sort. Pour rappel, le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé le lancement de cette Convention pour le climat ayant pour vocation "d’impliquer directement" les citoyennes et les citoyens français dans la préparation de la loi lors d’une allocution le 26 avril dernier.  ID s'est rendu à l'ouverture de cette Convention Citoyenne : relire notre article par ici

Fin de la consultation sur les pesticides

Elle avait été lancée début septembre par le gouvernement. La consultation publique sur les pesticides, ou plus précisément sur les distances minimales entre habitations et zones d'épandage, s'est achevée vendredi 4 octobre. Elle a recueilli plus de 50 000 commentaires et une synthèse doit être publiée fin octobre, a appris l'AFP auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire. Pour rappel, cette consultation portait sur le projet d'arrêté prévoyant de fixer à 5 ou 10 mètres la distance minimale entre les habitations et les lieux de pulvérisation des produits, et devant entrer en vigueur au 1er janvier 2020. Du côté des écologistes, on juge cette mesure trop faible. Ces dernières semaines, nombreux sont les maires qui ont pris des arrêtés anti-pesticides dans leur commune, avec une légitimité contestée en justice (relire notre article sur le sujet) : 

Incendie de Lubrizol : du chaos naît la solidarité

C'est un véritable chaos : à Rouen, alors que l'usine Lubrizol est partie en fumée dans la nuit du 25 au 26 septembre derniers et que les habitants s'inquiètent de l'air qu'ils respirent, de l'eau qu'ils utilisent et hésitent à partir, des internautes se mobilisent. Messages de soutien, propositions de dons ou même d'hébergement : le groupe Facebook "Propositions et demandes d'hébergement pour les habitants de Rouen" relaie les annonces de ces internautes qui, touchés par ce terrible événement, sont prêts à ouvrir leurs portes aux Rouennais. Relire notre article par ici

Quand l'Homme émet 100 fois plus de CO2 que les volcans...

Selon une étude publiée mardi 1er octobre, les activités de l'Homme émettent chaque année jusqu'à 100 fois plus de CO2, que l'ensemble des volcans de la planète. "Les volcans participent ainsi aux émissions de CO2, mais leur responsabilité dans le dérèglement climatique est bien moindre que celle des hommes, selon les chercheurs, qui répondent alors à certains arguments des climato-sceptiques", précise l'AFP.  En clair, peut-on lire également, "les émissions causées par l'Humanité sont de la 'même ampleur' que de précédents chocs du cycle du carbone ayant entraîné des extinctions de masse", a précisé à l'AFP Celina Suarez, de l'Université d'Arkansas. 

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.