Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées Pratiques

Balade en mer : quels éco-gestes adopter ?

©Mikael Broms/Shutterstock

Pour les habitués, ou les chanceux qui pourront goûter aux joies de la navigation en pleine mer, petit rappel des bons réflexes à avoir pour limiter son impact sur l’environnement marin.

Après une année de restrictions liées à la pandémie, les vacances pointent enfin le bout de leur nez. Si certains resteront les pieds en éventail au bord de l’eau, d’autres profiteront peut-être de leur séjour pour naviguer en bateau. A cette occasion, il est important de ne pas faire l’impasse sur plusieurs gestes éco-responsables, nécessaires pour la préservation de la biodiversité marine.

Faire attention à ses déchets 

Avant de prendre le large, il est recommandé de prévoir un sac assez lourd pour y mettre ses différents déchets en pensant à séparer les matières organiques des emballages. Attention également au vent. Certains déchets, ou autres objets légers présents à bord, pourraient s’envoler et se retrouver directement à l'eau. Pour les fumeurs, il est conseillé d'utiliser un cendrier de poche. Contenant des substances polluantes nocives, les mégots mettent plusieurs années à se décomposer, et peuvent être avalés par les oiseaux. 

Ramasser le plastique 

Lors de votre balade, des cannettes, des sacs ou emballages plastiques croiseront certainement votre route. Plutôt que les laisser flotter à la surface, il est recommandé de les ramasser pour les jeter une fois arrivé à bon port. Selon le ministère de la Transition écologique, les sacs plastiques représentent 40 à 50% des déchets marins. En morceaux ou entier, ils sont ingérés par les poissons ou les oiseaux qui les confondent avec leur alimentation.  

Respecter les zones protégées 

En mer, certaines zones sont interdites à la navigation pour préserver la faune et la flore. Si certains ont la chance de rencontrer des mammifères marins, il est préférable de continuer à naviguer à distance pour ne pas les perturber. Les autorités recommandent de ne pas les poursuivre, ni de s’en approcher pour les observer ou les toucher. Au moment de jeter l’ancre, il faut également être attentif aux fonds marins qui abritent de nombreuses espèces. De manière générale, veillez à choisir une zone sablonneuse plutôt qu’un fond herbeux, ou à privilégier les zones de mouillage balisées.

Pêcher de manière responsable 

Certains vacanciers aiment profiter d'une sortie en mer pour pratiquer la pêche de loisir. Si celle-ci est autorisée, elle reste bien encadrée. Durant l’été, les contrôles sont fréquents, et ceux qui ne respectent pas la réglementation en vigueur peuvent s’exposer à une amende pouvant aller jusqu’à 22 500 euros. Avant de vous rendre en mer, il est donc conseillé de se renseigner auprès des autorités maritimes locales de la région sur les zones mais aussi les périodes autorisées. Pour la capture des poissons, des coquillages et des crustacés, des quantités et des tailles minimales sont aussi à prendre en compte. Pour lutter contre les ventes illégales de produits de la mer, certaines espèces doivent par ailleurs être marquées, en coupant la partie inférieure de la queue du poisson.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs