Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Afrique du Sud : bientôt des voitures à base de bananes plantains ?

Des chercheurs Sud-Africains ont trouvé de nouvelles qualités à la banane plantain en lien avec l'industrie automobile.
©Robin Nieuwenkamp/Shutterstock

À l'université de Johannesburg en Afrique du Sud, une étude a été récemment menée sur la banane plantain. Plusieurs chercheurs ont réalisé que sa fibre solide et économique pouvait être utilisée comme matériel pour la fabrication des voitures. Une solution a priori écologique et durable.

Connue pour ses qualités gustatives et souvent cuite au four à la poêle ou flambée, la banane plantain est consommée comme un légume. Elle est à différencier de la banane "classique" qui en plus d'être un fruit, peut être transformée en fibres naturelles pour les vêtements. Récemment, des chercheurs ont trouvé de nouvelles qualités à la banane plantain en lien avec l'industrie automobile.

La banane plantain s'invite dans les véhicules

Parue dans la revue Journal of Materials Reseach and Technology en juin 2020, l'étude de l'université de Johannesburg en Afrique du Sud sur les bananes plantains prend en compte cette variété de banane en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Les chercheurs ont établi que mélanger leurs fibres avec de la résine époxy qui durcit sous l'effet de la chaleur et des nanotubes de carbone plus résistants que l'acier, peut donner un matériel solide, ayant également un impact positif sur l'isolation phonique, car celui-ci peut réduire les bruits et les vibrations. La fibre pourrait ainsi être utilisée pour la fabrication de pièces de voitures comme les capots, le moteur, les portes ou l'intérieur du véhicule.

Les fibres naturelles en automobile

Même si elles sont écologiques et durables, les fibres de bananes plantains doivent toutefois être améliorées au niveau de la résistance aux chocs, aux fortes chaleurs ou encore à l'absorption de l'eau.

À noter que des matières naturelles sont déjà utilisées dans certaines automobiles comme la fibre de carbone, le lin ou le chanvre : celles-ci servent par exemple à l'isolation interne du moteur. Elles peuvent être mélangées avec du composite de polymère thermoplastique polypropylène qui résiste aux hautes températures, aux produits chimiques, à la graisse, et qui est caractérisé par une faible absorption d'eau.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.