Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

IDÉES PRATIQUES

Les alternatives pour une isolation sonore naturelle

©welcomia/shutterstock

Bruits incessants de klaxon ou de voisinage... La pollution sonore constitue un problème courant dans le quotidien. ID a sélectionné trois idées pour une isolation acoustique naturelle.  

Manque d’isolation et nuisances sonores, la pollution phonique empoisonne la vie des urbains. Issue des transports routiers ou aérien et des installations comme les restaurants et bars, la pollution sonore se répercute négativement sur la santé. Au-delà de la gêne intermittente, elle provoque des troubles plus inquiétants. Selon l'Agence européenne pour l'environnement (AEE),"20 % de la population européenne (soit plus de 100 millions de personnes en Europe) sont exposés à des niveaux de bruit de long durée qui sont préjudiciables à leur santé" et parmi eux, 6,5 millions de personnes souffrent des perturbations du sommeil. Toutefois, le problème peut être résolu à travers l'isolation phonique qui permet d'éviter la réverbération du bruit dans les pièces. Pour réduire ces nuisances, voici des pistes pour des isolants et absorbants acoustiques en matière naturelle.

Les absorbants à la laine de bois

Souple et en matière renouvelable, le panneau en laine de bois est un isolant thermique et phonique, il offre une bonne protection contre la chaleur estivale. Ces panneaux sont moins denses que ceux fabriqués en fibre de bois et possèdent un bilan carbone évalué de bon à excellent. En revanche, certains panneaux sont fabriqués à base des liants et des adjuvants qui sont polluants. Cependant, de plus en plus d’enseignes les substituent par des produits plus naturels et biodégradables comme l’amidon et la fécule. Vous pouvez les acheter dans les grandes surfaces de bricolage, ou sur Matériaux-naturels.

Les isolants à la laine de mouton

Résistante et légère, la laine de mouton est un isolant phonique et thermique naturel qui ne présente aucun risque pour la santé. Ce matériau a un faible impact carbone sur la planète, parce qu’il subit peu de transformation et est produit localement. Elle est ignifugée pour mieux résister au feu jusqu’à 500° et ensuite séchée par compression. Ainsi, cet isolant se présente comme une réelle alternative aux laines minérales et autres absorbants phoniques classiques. Il se retrouve en vrac ou sous forme de rouleaux.

L'ouate de cellulose

L'ouate est un isolant biosourcé, issu du recyclage et valorisation des résidus de scierie et de papiers. Elle est appréciée pour ses qualités thermiques - notamment face aux chaleurs d’été - et acoustiques pour réduire les nuisances. L'isolant a l’avantage d’être stable dans la durée et résistant aux rongeurs. Il est vendu en vrac, sous la forme d’un sac de 10 Kg comme les marques Univercell ou Isocell. Ou en panneau, mais sera mélangé à d’autres matières comme la chanvre et fibre textile recyclée pour gagner en souplesse. À se procurer sur Biofib Ouate et Univercell.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  La mode éthique dans nos dressings  ». 

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour  se  mettre à la mode éthique !

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.