Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Les jeans en Armalith®, durables et ultra-résistants

Bolid'ster, des jeans éco-conçus en Armalith®.
©Alexandre Dupeyron

L’habillement est l’une des industries les plus polluantes : chaque Français consomme 10 kg de vêtements par an. Parmi eux, se trouve le jean. Avec une durée de vie moyenne de 5 ans, il s’en vend 60 exemplaires par seconde dans le monde. Face au bilan écologique désastreux de la filière textile, des marques françaises ont décidé d’agir en commercialisant des jeans éco-conçus et durables. C’est le cas des jeans en Armalith® Bolid’ster.

Le jean le plus solide au monde

Passionné de belles mécaniques, Pierre-Henry Servajean est à l’origine de Bolid'ster. Engagé 10 ans auprès de différentes enseignes de la mode, il innove en 2003 en créant un tissu unique et inédit : l’Armalith®. Cette étoffe monocouche brevetée est un assemblage de coton avec une fibre de renforcement haute performance (UHMWPE), issue de la recherche aérospatiale. Un peu de Lycra® est ajouté pour l’élasticité et le confort. Tous les jeans Bolid’ster sont taillés dans l’Armalith®. En plus d’être intemporels, ils sont ultra-résistants à l’abrasion, la déchirure, la coupure et aux UV. Et pour preuve, Pierre-Henry a suspendu un Hummer de 4 tonnes au bout d’un de ses jeans qui n’a pas bougé d’un fil !

Ces jeans ultra-robustes se destinent principalement aux riders. Car ce sont les plus exposés au risque d’abrasion sur les jambes en cas de chute. Qu’ils soient bikers chevronnés, motards occasionnels, scootéristes, cyclistes ou encore accros aux trottinettes et skates électriques, ces jeans durables leur garantissent protection, confort et style.

L'Armalith®, une conception raisonnée

Généralement, l’industrie textile utilise l’énergie fossile et la fabrication des vêtements nécessite d’importantes quantités d’eau. Elle emploie aussi massivement les produits chimiques et son bilan carbone est outrancier.

Les jeans en Armalith® se composent de coton certifié OEKO Tex® standard 100. Ce label garantit l’absence de substances chimiques nocives pour la santé. Le coton provient de Grèce, choisie pour sa proximité et sa production responsable. Et contrairement à un denim classique, un jean en Armalith® contient un maximum de 60 % de coton, ce qui aide à réduire la consommation d’eau indispensable à la culture du coton.

Alors certes, ces jeans ne sont pas totalement biodégradables puisqu’ils intègrent une fibre armée en polyéthylène et du Lycra®. Mais il a fallu trouver le juste compromis pour obtenir une ultra-résistance garantissant la sécurité du porteur et un rendu stretch pour sa liberté de mouvements.

Notons toutefois que le polyéthylène contenu dans l’Armalith® est un polymère en filaments continus. Il ne peut donc pas se détacher du vêtement lors des lavages. Cela élimine ainsi tout risque de pollution de nos océans par microfibres en plastique. Fongicide et biocompatible, les êtres vivants peuvent aussi l'ingérer sans danger.

D’autre part, la fibre LYCRA® T400® utilisée dans l’Armalith® possède la certification Gold Level Material Health du Cradle2Cradle Products Innovation Institute. Elle atteste de la transparence des ingrédients et des fournisseurs du produit. Cette fibre dispose aussi d’une structure en spirale de type ressort. Elle donne donc au jean une reprise de forme durable qui aide le vêtement à conserver son apparence initiale pour une durée de vie prolongée.

Un traitement éco-conscient du tissu

Depuis 2017, Bolid’ster a choisi de proposer majoritairement des jeans bruts. Et c’est une économie en eau considérable puisque la conception d’un jean traditionnel nécessite près de 10 000 litres d’eau. Un jean en Armalith®, même délavé, n’en consomme que 20, grâce à la technique de l’eco bleach qui limite aussi l’utilisation de composés chimiques.

En complément, et contrairement à ce qui se pratique habituellement, la teinture du fil indigo se fait à sec. Ce procédé Dry Indigo® ne nécessite pas une goutte d’eau. Il élimine 89% de produits chimiques et réduit de 65% la consommation d’énergie.

De plus, tous les process de fabrication de l’Armalith® et de confection des jeans Bolid’ster se réalisent à froid. Et pour un tissu stretch, c’est une première mondiale car ce type de tissu devrait en principe subir une thermofixation à 180°C.

Enfin, un jean en Armalith® se lave à froid et ne nécessite aucun repassage. Ce qui limite la consommation d’énergie durant toute sa vie.

Une production en circuit court

La quasi-totalité des pièces qui composent le jean (rivets, puces, fil…) provient de France. Et depuis 2017, Bolid’ster a rapatrié sa production dans les Landes, à l’exception de deux modèles conçus au Portugal.

Un jean parcourt habituellement plus de 65 000 km avant d’arriver dans notre dressing en générant quantité de CO2. Le jean en Armalith® lui, ne parcourt que 1 000 km. Filature, teinture indigo, tissage et ennoblissement du tissu sont réalisés à Valence en Espagne. La coupe, la confection, le contrôle qualité, la finition, le conditionnement et l’expédition se font en Nouvelle-Aquitaine.

Un denim plus durable

Contrairement aux marques de fast fashion qui présentent jusqu’à 26 collections par an, Bolid’ster ne propose que 15 modèles permanents de jeans Armalith® (à partir de 179 €).

D’autre part, pour offrir un produit pérenne et limiter le gouffre énergétique que représentent la collecte, la destruction ou le recyclage des textiles, Bolid’ster garantit 10 ans ses jeans. Ainsi, en cas de défaut lié à la matière ou à la fabrication, ils sont réparés ou remplacés. Bolid’ster propose même à ses clients d’arranger leur jean abîmé si celui-ci n’est plus sous garantie.

Enfin, l’entreprise adhère au collectif Make Friday Green Again pour ne pas encourager la surconsommation.

Alors, prêts à protéger votre peau en préservant la planète ?

Contenu partenaire.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !  

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire : interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique !  

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs