Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Entreprises

Le premier vélo à assistance électrique solaire et autonome

Le vélo solaire Sun-E, permet de parcourir 60 km.
©Rool-In

Pour une mobilité verte, l'entreprise Rool-In a mis au point un deux-roues autonome en énergie et capable de rouler grâce à l’énergie solaire. 

Une première au monde avec le cycle Sun-E qui roule à l’énergie solaire. Ce vélo à assistance électrique (VAE) permet à son utilisateur de produire et de stocker de l’énergie. Développé par Rool-In, il se présente comme une alternative propre aux déplacements de proximité. "Notre intérêt sur la problématique de la mobilité en milieu urbain et péri-urbain nous a conforté dans notre envie de participer à ce nouvel enjeu écologique", avancent les deux fondateurs, Antoine D'Acremont et Stéphane Rachmuhl, dans le communiqué.

Hybride, le moteur du vélo peut être chargé grâce à l’énergie renouvelable solaire, ce qui augmente son autonomie. Il est équipé de cellules photovoltaïques sur son cadre et ses roues, lui permettant de se recharger automatiquement, que ce soit à l'arrêt ou en mouvement. Toutefois, aucune crainte en cas d’absence de soleil, puisque le Sun-E dispose également d’une batterie rechargeable sur secteur comme un vélo électrique classique. 

Assisté par le vélo pendant 60 km

En termes de performances, la batterie amovible a une capacité de 420 Wh. Lorsqu’elle est rechargée au maximum, elle permet de parcourir 60 km en étant assisté par le vélo. De plus, l’autonomie de la batterie augmentera chaque jour grâce au soleil. "Par exemple, à Marseille, en plus de ces 60 kilomètres, vous pourrez rouler en moyenne 26 kilomètres de plus chaque jour, et 43 kilomètres en plus lors du jour le plus ensoleillé de l'année", peut-on lire dans la présentation du produit. Cependant, ce gain d’autonomie n’est possible que si la batterie n’est pas chargée au maximum.

Impact positif du vélo 

Selon l’organisation des Nations Unies, "les transports constituent la troisième source de CO2 dans le monde. Si 10% seulement des déplacements en ville étaient effectués à vélo, les émissions des transports urbains diminueraient de 7%". Également, d'après les estimations, pour un km parcouru à vélo, les émissions de gaz à effet de serre sont égales à 0 g équivalent CO², contrairement à la voiture qui émet 195 Kg équivalent CO² pour la même distance.

Pour accompagner cette transition, la société privée s’est lancée depuis 2013 dans une période de recherche et développement dans le secteur de la mobilité électrique. Ainsi, elle a mis au point son premier prototype du VAE solaire en 2018. Il a fait l’objet d’une phase de test en 2019 par les agents de la municipalité de Montrouge dans les Hauts-de-Seine, ainsi que par les salariés de la filiale du groupe La Poste. Après le succès du test, l’entreprise a annoncé sa commercialisation à compter de 2020. Les tarifs du vélo seront communiqués prochainement sur la plateforme de l'entreprise. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

 Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire : interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.