Entreprises

Le groupe hôtelier Marriott se débarrasse de ses mini-flacons en plastique

©KR_Netez/Shutterstock

Une réduction annuelle de 30 % de matière plastique consommée. Voici ce que promet le groupe hôtelier Marriott, qui s'apprête à bannir d'ici décembre 2020 les mini-flacons de ses salles de bains.

Opération de communication ou véritable virage écologique ? Ce sera quoiqu'il en soit bientôt la fin des flacons à usage unique de gel douche et de shampoing au sein de Marriott. Le groupe hôtelier américain spécialisé dans l'hôtellerie de luxe a annoncé, dans un communiqué daté du 28 août, la fin de l'utilisation ses mini-flacons dans la majorité de ses 7000 hôtels d'ici décembre 2020, afin d'éviter à ces 500 millions de petites bouteilles de terminer chaque année dans des sites d'enfouissement - celles-ci n'étant pas recyclées. 

Elles seront remplacées par des grands flacons à pompe qui pourront respectivement accueillir le contenu de 10 à 12 mini-flacons et qui, pour leur part, seront recyclables. La société précise que ce remplacement est déjà effectif dans 1000 de ses établissements en Amérique du Nord. 

Le groupe précise également avoir commencé à éliminer petit à petit les pailles et les agitateurs en plastique jetables, qu'il ne sert que sur demande. Il pense avoir évité l'enfouissement à environ 1 milliard de pailles en plastique depuis l'été dernier.

Le groupe britannique IHG, qui détient notamment la chaîne Holiday Inn, des InterContinental et des Crowne Plaza, annonçait pour sa part le 30 juillet dernier la fin d'ici 2021 des petits flacons de savon, de shampooing et de crèmes présents dans ses kits de toilette, selon La Croix. 200 millions de mini-flacons devraient ainsi être remplacés par des pompes rechargeables.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.