Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Cette entreprise propose des kits de conversion pour transformer votre vélo classique en vélo électrique !

Vélo de ville converti par A Fond Gaston.
©DR

Pourquoi acheter un vélo électrique neuf quand une solution à la fois plus écologique et économique est à notre portée de main ? Il est en effet possible de convertir son vélo classique en vélo électrique, grâce à des kits de conversion… mais attention, à installer par des professionnels.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se recycle. Si c’est un concept encore peu connu du grand public, le kit de conversion – pour passer d’un vélo classique à un vélo électrique – semble être une solution toute trouvée pour éviter le recours au neuf et plutôt transformer l’existant. Dans une démarche d’économie circulaire, et d’économies tout court pour notre portefeuille, ces kits permettent de donner accès à tous aux avantages de l’utilisation d’un véritable vélo électrique, dont le coût peut s’avérer élevé. Pas question toutefois d’acheter son kit en ligne pour s’improviser roi de la conversion, cette démarche doit être effectuée par un professionnel. C’est ce que propose précisément l’entreprise A fond Gaston.

Yuba converti

Son fondateur, Antoine Galonnier, a eu l’idée de  la mettre sur pied après avoir lui-même constaté les inconvénients du recours à l’achat d’un vélo électrique neuf.  « En 2016, j'ai essayé d'aller au travail en vélo plutôt qu'en voiture - mais bien trop souvent, la distance et le dénivelé m'y faisaient renoncer afin d'arriver à l'heure et sans être en sueur, se souvient-il. Le vélo électrique semblait être la solution, mais je ne me reconnaissais pas dans l'inadéquation entre le discours écologique et la faible durée de vie des produits. » Parmi ses principaux constats, le fait que des batteries inaccessibles soient intégrées dans les cadres, qu’il n’existe finalement que des solutions « propriétaires » type Bosch, Shimano, Yamaha, et qu’en cas de panne après les deux ans de garantie, l’on soit finalement incité à racheter un vélo électrique neuf plutôt que de le réparer.

"Le Fairphone du vélo électrique"

Antoine Galonnier déplore également des prix prohibitifs, bien souvent supérieurs à 2000€ pour des vélos susceptibles de monter des côtes pentues, et un poids d’environ 25 kg. Découvrant les kits de conversion, l’entrepreneur en commande alors un… « Malheureusement, le montage s'est avéré bien plus compliqué que prévu, et après l'achat d'innombrables outils le résultat aussi bien en termes de visuel que de performance n'était pas du tout au niveau de performance attendu : un vélo lourd, une faible capacité à monter des côtes, une batterie non-verrouillable sur le cadre, des câbles partout... »

Il réalise en scrutant des forums qu’il est loin d’être le seul à avoir été déçu par ces kits en « Do It Yourself ». Antoine Galonnier pense alors à la nécessité de développer un kit performant, léger, homologué et compatible sur la majorité des vélos, mais aussi de fournir une pose clé en main par un professionnel dans le cadre d'un forfait de conversion, où le coût du montage est moins cher que l'achat des seuls outils nécessaires au montage. C’est ce qu’il proposera deux ans plus tard au grand public (2018), avec un coût de montage de 100€ TTC. « Mon ambition était alors de devenir le "Fairphone du vélo électrique", de démocratiser un véritable moyen de transport du quotidien et maximiser sa durée de vie par une conception modulaire, réparable, adaptable sur 90% des vélos et transférable de vélo en vélo », assure l’entrepreneur.  

Vélo ancien

De deux à cinq fois moins cher

Mais est-ce que la conversion vaut vraiment le coup, et… le coût ? Antoine Galonnier n’en démord pas : c’est selon lui une solution bien moins onéreuse que le recours au neuf. « À performance équivalente, nos conversions clé en main sont de deux à cinq fois moins chers selon le type de vélo, que l'équivalent en VAE neuf, assure-t-il. Les tendances vont en s'accentuant car tous les vendeurs de VAE neufs augmentent leur prix à cause de leurs difficultés à s'approvisionner depuis l'Asie. » Le vélo converti A Fond Gaston correspond en termes de rendu à un vélo électrique neuf entre 2000 et 5000€ selon la "qualité" mécanique de son vélo d'origine, selon le fondateur. Côté poids, le vélo converti est également gagnant : un surpoids de 3,7 kg est ajouté sur celui-ci, ce qui le rend en moyenne 10 kg moins lourd qu’un VAE neuf, et permet de le porter dans des escaliers au besoin.

« Notre modèle étant basé sur les vélos déjà existants sur le marché, nous ne subissons que très peu la crise d'approvisionnement depuis les usines de composants de vélos en Asie. Nous revendiquons une conversion dans les 15 jours suivant la commande chez nos installateurs sur Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Metz. » Confort de posture et de pédalage sont également au rendez-vous, d’après l’entrepreneur, qui précise que ses clients sont aussi bien des vélotafeurs que des utilisateurs « loisirs ».

Des kits clés en main, réparables

Concrètement d’ailleurs, à quoi ressemblent ces kits ? Ils comportent une nouvelle roue motorisée arrière, un bloc batterie comportant une batterie de 200Wh (environ 40km) ou 500Wh (environ 100km), un chargeur, un détecteur de pédalage permettant de déclencher l'assistance au pédalage et ainsi d'être homologué et un écran LCD paramétrable au pédalage. « Nos motorisations permettent de développer jusque 65N.m, ce qui est bien suffisant même pour un usage en côte sur vélo cargo ou tandem, assure Antoine Galonnier. Nous revendiquons aujourd'hui une compatibilité sur 90% des vélos du marché. » Les kits sont par ailleurs réparables, et l’entreprise propose une garantie disponibilité des pièces détachées pendant dix ans. « La durée de vie est globalement illimitée, car nous proposons le changement de batterie et le changement des engrenages, les seules pièces d’usure. »

Croix de fer converti

« Nous proposons des forfaits de conversion clé en main comprenant notre kit de conversion, une pose clé en main par nos installateurs, tous réparateurs de vélo de métier et une garantie 2 ans pièces et main d'œuvre », tient par ailleurs à ajouter Antoine Galonnier. Côté étapes : il suffit de passer commande sur le site A Fond Gaston en ajoutant une photo de son vélo, de choisir la ville et le forfait de conversion. La conversion sera ensuite effectuée dans l’atelier choisi à la commande dès la réception du kit, le plus souvent dans la journée. Une fois le vélo converti, A Fond Gaston forme ses clients à son utilisation. Il n’y a plus qu’à rouler, léger !

En partenariat avec A Fond Gaston.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire :  tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs