Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

chronique

Ces gourdes de compotes ne sont pas jetables !

Chaque année, des centaines de millions de gourdes finissent à la poubelle.
©Cynthia Kanaie

Chaque semaine, ID propose la chronique #TousActeurs sur France 3 Paris IDF. Ce mardi, zoom sur une initiative qui pourrait remplacer les gourdes à compote jetables.

On l’a tous remarqué, quel enfant n’apprécie pas les gourdes de compotes pour le goûter….Cela ravit tout le monde : c’est pratique, ce sont des fruits et hop ! pas de tracas, on jette tout ça à la poubelle et on pense à autre chose !

Seulement voilà, dans gourde jetable il y a gourde…jusque là tout va bien. Et jetable….et là comme je le dis souvent : c’est intéressant de regarder ses poubelles les yeux dans les yeux

D’autant qu’elle ne sont généralement pas recyclables ces gourdes jetables …

Elles vont donc finir à ciel ouvert ou incinérées….Le dernier chiffre que j’ai trouvé c’est 600 millions….600 millions de gourdes seraient ainsi jetées chaque année en France…Sachant qu’il faut les fabriquer, les transporter et les emballer…Ça fait beaucoup !

Alors, c’est top de manger des fruits, mais si on peut le faire de manière durable…c’est mieux pour l ’environnement, la biodiversité, notre santé et cela ne veut pas forcément dire dépenser plus puisque avec la solution gourdes réutilisables vous achetez vos compotes en pot ou vous les faites vous-mêmes et à la clé : des économies !

Comment garder le côté pratique du jetable sans jeter, c’est pratique ces gourdes de compote jetables …

Il y a une solution : la gourde réutilisable…Vous la remplissez de compote maison ou achetée en pot et vous la lavez après utilisation…

Côté expérience pour les enfants c’est similaire au jetable : pratique et nomade…mais on choisit ce qu’on met dedans et ce n’est pas une source de déchets…D’ailleurs, on peut aussi bien y mettre de la compote que du yaourt ou une soupe !

Il existe plusieurs marques sur le marché parmi lesquelles SQUIZ qui a été créée à Verneuil-sur-Seine (78) avec ces gourdes réutilisables une cinquantaine de fois…

Elles sont tout de même en plastique…

C’est vrai, mais leur réutilisation minore leur impact pour ces gourdes fabriquées en Suisse…La société a vendu 760 000 gourdes en 4 ans.

Pour le prix, c’est plus avantageux que les gourdes jetables, après il faut ajouter une étape remplissage et une étape lavage en plus, mais on s’habitue vite et c’est l’histoire de quelques minutes…

Pour tester, direction squiz.co ou des enseignes spécialisées comme Biocoop, Bio c bon ou encore Botanic.

Pour visionner la chronique de Valère Corréard c'est ici :


Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.