Entreprises

Apple, Rio Tinto et Alcoa se lancent dans l'aluminium "le plus vert au monde"

Elysis propose un nouveau procédé permettant d’éliminer tous les gaz à effet de serre liés à la production d'aluminium primaire.
©Capture écran Elysis

Les deux géants de l'industrie de l'aluminium Alcoa et Rio Tinto se lancent actuellement, avec le support financier d'Apple et des gouvernements québécois et canadien, dans le développement à grande échelle d'un aluminium sans émission de carbone. 

Le groupe minier Rio Tinto et le métallurgiste Alcoa ont annoncé le 10 mai la fondation d'une entreprise conjointe, Elysis, nous rapporte le journal Le Monde. Celle-ci est chargée de développer une nouvelle technologie : la production d'un aluminium qui n'émet aucun dioxyde de carbone et ne rejette que de l'oxygène pur dans l'air. Le centre de recherche sera installé à Jonquière, au Québec. L'investissement représente l'équivalent de 365 millions d'euros : à compter de 2024, cette nouvelle technologie brevetée par Alcoa pourrait être vendue au sein de nouvelles installations ou sur d'anciens sites, partout où est vendu de l'aluminium.

La multinationale Apple a investi l'équivalent de 8,5 millions d'euros dans ce nouvel aluminium avec lequel il compte fabriquer l'ensemble de ses produits, d'après le Journal de Montréal. Le Premier ministre du Canada Justin Trudeau a déclaré qu'il s'agissait de "l'innovation la plus importante dans l’industrie de l’aluminium depuis plus de 100 ans".

Selon Elysis, "seulement au Canada, la technologie pourrait éliminer l’équivalent de 6,5 millions de tonnes métriques de gaz à effet de serre, si elle était implantée au sein de toutes les alumineries existantes. Cela équivaudrait à 1,8 million de voitures en moins sur la route".