Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées Pratiques

Que semer et planter en septembre ?

Laitues, choux...Septembre fait la part belle aux plantations d'hiver.
©Quaritsch photography /Unsplash

L'été est sur le point de finir. Avec l'arrivée des premières fraîcheurs du mois de septembre, les plantes résistantes au froid remplacent les plantations d'été dans les jardins. 

En septembre, l’été est sur le point de s’en aller, laissant derrière lui une terre réchauffée. Avec les jours de plus en plus courts et la baisse des températures, septembre est le mois le plus important pour assurer la transition vers la végétation d’hiver. Les plantations de ce mois-ci sont surtout celles qui pourront résister au gel et qui sont capables de pousser malgré les conditions plus rudes des prochains mois.

Des plantations résistantes aux intempéries

Même si les plantations de l’hiver ont commencé au cours de l’été pour profiter de la chaleur, il est encore temps de commencer à planter les légumes d’hiver ce mois-ci. Afin de les préserver de potentiels épisodes de gel et des intempéries, il est conseillé de les planter à une profondeur moyenne de 20 à 40 cm sous le sol. C’est notamment le cas pour les pieds des fraisiers, qui peuvent commencer à être plantés afin de récolter les fruits pour le début du printemps, ainsi que pour les ciboulettes et estragon.

Septembre est également un mois important pour les fleurs. Les bulbes de printemps peuvent commencer à être plantées dès maintenant : tulipes, crocus, narcisses…Il est recommandé de creuser un trou deux fois plus grand que la taille du bulbe avant de les y installer. Pour les iris des jardins et de Florence, le sol doit être ameubli sur une vingtaine de centimètres, et être débarrassé des cailloux et racines.

Les semis du mois

"Septembre pluvieux, semis heureux", comme dit le proverbe. Avec les précipitations plus fréquentes qui arrivent, les semis de septembre sont ceux qui pourront résister le mieux aux intempéries des prochains mois. Parmi les semis de pleine terre, on retrouve notamment les carottes Hollande et Carentan, qui nécessitent un sol sableux. Les laitues, mâches et navets d’automne doivent quant à eux être semés avec des intervalles de séparation entre 20 et 40 cm entre les graines. Enfin, les oignons blancs, jaunes et rouges nécessitent seulement 15 à 20 cm de séparation entre les semis.

Pour les semis en pépinière, le chou cabus est privilégié en raison de sa résistance au froid.  Enfin, il est conseillé de faire attention aux limaces et escargots à partir du mois de septembre, qui peuvent commencer à s’intéresser aux plantations à partir des premiers épisodes de fraicheur.

VIDÉO SUR LE MÊME SUJET

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet: mode d'emploi »

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs