Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

Quand les capitales européennes partent à la chasse aux bouteilles plastiques

25 744 bouteilles en plastique ont été retrouvées dans les lacs, rivières et littoraux européens en 2016.
©Gigira/Shutterstock

Les bouteilles en plastique sont l’un des principaux déchets que l’on retrouve dans la nature. Un fléau environnemental contre lequel plusieurs villes d’Europe tentent de lutter à travers des initiatives parfois très originales. Tour d’horizon de ces projets. 

52 milliards de litres d'eau sont mis en bouteille en Europe tous les ans selon l'ONG Surfrider Europe. Ce qui fait du Vieux Continent le premier consommateur de bouteille en plastique par an et par personne, générant alors un grand nombre de déchets que l’on retrouve dans la nature.

L’ONG faisait état de 25 744 bouteilles en plastique retrouvées lors de ses collectes "Initiatives océanes" en 2016. Ces déchets se perdent dans les rivières et les mers et se déchiquètent jusqu’à former des microplastiques qui retrouvent dans les organismes des animaux marins.

Un danger pour les écosystèmes mais aussi pour notre santé puisque ces particules de plastique sont aussi présentes dans l’eau que nous buvons et peut-être même dans notre sang. Une étude publiée dans Environment International a montré que parmi les 22 échantillons de sang testés, 17 contenaient des microplastiques. Les capitales européennes multiplient donc les initiatives contre les bouteilles jetables et leurs conséquences néfastes, à commencer par la capitale française.

Paris encourage l’utilisation de gourdes

Si la ville de Paris avait mis en place 1 200 fontaines dans ses rues pour promouvoir l’utilisation de gourdes à la place des bouteilles en plastique, elle complète aujourd’hui ce réseau grâce au projet "Ici, je choisis l’eau de Paris". Lancée le 22 mars, lors de la Journée mondiale de l’eau, cette initiative permet aux citadins de remplir leurs gourdes dans les restaurants et commerces, et ce, gratuitement.

Les 500 enseignes participantes sont d'ailleurs repérables à leur sticker "Ici, je choisis l’eau de Paris" collé sur leurs vitrines. Elles sont aussi recensées sur une carte interactive mise à disposition par le service des eaux de Paris.

A Rome, un ticket de métro contre des bouteilles en plastique

Dans plusieurs stations de la capitale italienne, il est possible depuis 2019 de recycler ses bouteilles en plastique contre des titres de transport. Le projet "+ Ricicli + Viaggi" de la compagnie de tram et de bus romaine ATAC permet de déposer ces déchets dans une borne prévue à cet effet pour ensuite récupérer un écobonus à cumuler pour acheter un billet de bus, de tram ou de métro. Chaque bouteille rapporte ainsi 5 centimes d’euros. L’initiative s’est vue récompensée par le prix CIO+Italia award de 2021 pour cette innovation en matière de mobilité.

Rome bouteilles contre ticket de métro

Londres dit bye-bye aux bouteilles lors de son marathon

Pour son marathon annuel, Londres avait remplacé en 2019 les habituelles bouteilles jetables par des capsules d’eau pour que les joggeurs puissent s’hydrater sans polluer. En partenariat avec la start-up Skipping Roads Lab, la capitale britannique a offert aux participants des rations d’eau empaquetées dans des bulles comestibles et biodégradables, conçues à partir de gélatine d’algue et de calcium.

Une initiative qui n’est pourtant pas adaptable à un évènement de masse comme l’explique Thomas Delpeuch, organisateur du Marathon de Paris 2021, lors d’un entretien de mai 2021 avec le quotidien Ouest-France. "C’était une superbe démonstration, et c’est ce genre d’innovation, même si ce n’est pas applicable, qui va faire avancer les choses", avait-il déclaré.

Istanbul nourrit les chiens errants en recyclant ses bouteilles en plastique

Aux portes de l’Europe, la ville d’Istanbul a mis en place un distributeur de croquettes et d’eau pour les chiens errants. En déposant les bouteilles plastiques dans une borne fonctionnant grâce à l’énergie solaire, les utilisateurs permettent au distributeur de fournir une ration de croquettes. La société Pugedon, qui a développé cette machine, permet aussi de vider le fond de sa bouteille dans un récipient dédié, l’eau sera ensuite distribuée à l’animal. 

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi

 Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.

 


 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs