Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Royaume-Uni : des capsules d'eau comestibles distribuées aux marathoniens à Londres

©Oohowater/Instagram

Cette année, le comité d'organisation du marathon londonien a décidé de s'engager pour la planète. Grâce à une collaboration avec la start-up Skipping Rocks Lab, les coureurs se sont vus proposer, non pas des bouteilles en plastique, mais des "gouttelettes" d'eau. 

Les lendemains de marathons sont bien souvent synonymes de montagnes de bouteilles en plastique dans les rues. Cette année, l'organisation du marathon londonien a décidé de faire un geste pour endiguer la surconsommation de bouteilles en plastique...et la pollution qui va avec. 

Les coureurs se sont ainsi vus offrir de petites capsules d'eau, entièrement comestibles et biodégradables. Fabriquées en gélatine d'algues et de calcium, elles ont une contenance de 4 centilitres - l'équivalent d'une gorgée - et peuvent s'avaler ou se croquer. Si elles sont jetées dans la nature, elles peuvent se biodégrader en 4 à 6 semaines - contre 100 à 1000 ans pour des bouteilles en plastique. 

"Le marathon est une étape importante (...), nous espérons pouvoir démontrer qu'il peut être utilisé à grande échelle dans le futur" a déclaré l'un des fondateurs de la start-up, Rodrigo Garcia Gonzalez auprès de The Independent

Et l'initiative a commencé à porter ses fruits : cette année, 704 0000 bouteilles ont été utilisées, contre 920 000 en 2018 alors qu'une première solution alternative avait été testée : l'utilisation de gobelets compostables. Ces capsules d'eau avaient, quant à elles, déjà été testées lors du semi-marathon de Harrow et des marathons de Tough Mudder et de Richmond l'année dernière.